Günter Nimtz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Günter Nimtz, né en 1936, est un physicien allemand, travaillant au 2ème institut de physique de l'université de Cologne. Il a étudié les semi-conducteurs et les cristaux liquides. Il a également été engagé pour plusieurs études interdisciplinaires sur l'effet du rayonnement électromagnétique non ionisant dans les systèmes biologiques. Sa réputation internationale résulte principalement des expériences sur l'exposition de particules qu'il considère pouvoir voyager plus vite que la vitesse de la lumière (c) par effet de tunnel quantique.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Günter Nimtz a étudié l'électrotechnique à Mannheim et la physique à l'université d'Heidelberg. Il a reçu un diplôme de l'université de Vienne et est devenu professeur de physique à l'université de Cologne dès 1983.

Il a le statut honoraire depuis 2001. Depuis 2004 il est intervenant à l'université de Shanghaï et de l'université de Pékin dans le domaine des télécommunications.

De 2001 à 2008, il était enseignant chercheur à l'université de Coblence-Landau.

Recherche et développement industriel[modifier | modifier le code]

En 1993, Günter Nimtz et Achim Enders ont inventé un amortisseur spécial pour les chambres électromagnétiques. Il est placé sur un porteur pyramidal incombustible. L'amortisseur est distribué par la compagnie Frankonia, [1] breveté et utilisé couramment un peu partout sur Terre. Le Professeur Nimtz a été conseiller à BAYER AG, au Rheinmetall A.G., à MERCK A.G./Darmstadt, et au Feldmühle-Nobel A.G. Entre 2002 et 2007 il était un membre du conseil de surveillance d'ORMECON. En outre, il est vice-président d'une association pour les handicapés.

Expériences sur les vitesses supraluminiques dans le cadre d'effet tunnel quantique[modifier | modifier le code]

Diagramme de l'expérience de Nimtz et Stahlhofen.

Günter Nimtz et ses coauteurs ont étudié ce sujet depuis 1992. Des documents et les articles depuis lors nombreux sont édités dans des Conférences Internationales et dans la presse scientifique. [2] [3] [4] Leur installation expérimentale implique des micro-ondes envoyées à travers deux espace séparé par des prismes En 1994 Günter Nimtz et horst Aichmann a effectué une expérience de tunnel quantique aux laboratoires de Hewlett-Packard, ce après quoi Nimtz a déclaré qu'une onde porteuse à fréquence modulée a transporté le quarantième symphonie de Wolfgang Amadeus Mozart 4.7 fois plus rapidement que la lumière grâce à l'effet du tunnel quantique. Un prétirage a édité en 2007 par Profs. Günter Nimtz et Alfons Stahlhofen décrivant cette expérience [5] [6]. Cette exerience sert de base à l'affirmation selon laquelle la transmission d'information peut être plus rapide que celle de la lumière. En fait, Nimtz et collègues ont observé que le temps mesuré lors de la traversée du tunnel est passé à rebours.[7] [8] Ce résultat a été confirmé de nombreuses fois. [9]

Voir aussi[modifier | modifier le code]