Göran Kropp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Göran Kropp

Göran Kropp est un aventurier et alpiniste suédois. Il est né le 11 décembre 1966 à Eskilstuna dans le Sud de la Suède. Il est connu pour avoir atteint le sommet de l'Everest le 23 mai 1996 sans assistance, sans porteur, sans bouteille d'oxygène et en solo, faisant le voyage aller-retour depuis la Suède à vélo. Il est mort le 30 septembre 2002.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

En 1972, à l'âge de 6 ans, son père l'emmena au sommet du Galdhøpiggen, le point culminant de la Norvège et de la Scandinavie.

Alpinisme[modifier | modifier le code]

En 1988, Kropp gravit sa première montagne d'importance, le pic Lénine à 7 314 mètres d'altitude sur la frontière entre le Kirghizistan et le Tadjikistan. Kropp et ses compagnons y parviennent en un temps record de 10 jours. En 1989, il souhaite monter le Cho Oyu, mais n'en obtient pas la permission. À la place, il se rend en Amérique du Sud et grimpe l'Iliniza Sur (5 266 m), le Cotopaxi (5 897 m), l'Illimani (6 300 m), le Huayna Potosi (6 095 m) et l'Illampu (6 520 m). Puis, en 1990, avec une expédition suédoise, lui et Rafael Jensen gravissent la Tour Muztagh (7 273 m) au Pakistan. Ce sommet est l'un des 7 000 les plus difficiles de l'Himalaya, leur ascension fut la quatrième de cette montagne.

En 1991, Kropp est de retour dans l'Himalaya, pour tenter le Jengish Chokusu (7 439 m) dans l'Est du Kirghizistan. En compagnie de Mats Dahlin, il réalise une tentative ; néanmoins Dahlin renonce se sentant mal. Kropp poursuit et atteint seul le sommet, avec un mal de tête sévère. En 1992, Kropp obtient finalement le permis de gravir le Cho Oyu. En préparation, Kropp grimpe avec Dahlin à Chamonix. Lors d'une ascension à l'aiguille Verte, une pierre tombe du haut de la crête et atteint Dahlin juste en dessous du casque, au niveau de la tempe. Dahlin décède de ses blessures. Kropp décide de monter au Cho Oyu, au motif que son compagnon aurait préféré qu'il continue à grimper.

Kropp part gravir le Cho Oyu. Il s'y rend en voiture, en conduisant tout le long vers le Népal. Au sommet, il place le piolet de Dahlin et une photo de celui-ci dirigée vers l'Everest.

Controverses[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, Göran Kropp et Ola Skinnarmo tentent de rejoindre le pôle Nord à ski sans assistance. Durant cette expédition, Kropp tue un ours polaire qui les suivait. Cela entraîne des accusations de braconnage par Jan Guillou dans la presse suédoise[1]. Kropp poursuit l'auteur pour diffamation mais perd son procès[2]. Kropp abandonne l'expédition à cause d'engelures à un pouce.

La même année, l'éditeur de l'autobiographie de Kropp est condamné pour diffamation. Il était poursuivi par Michael Trueman qui dirigeait une expédition en 1996 sur l'Everest[3]. Kropp aurait mélangé le nom de Trueman avec celui de Mike Burns et aurait fait de fausse allégations sur le personnage de Trueman. Le livre est interdit au Royaume-Uni.

Mort[modifier | modifier le code]

Le 30 septembre 2002, Kropp meurt des suites d'une blessure à la tête après une chute de 20 m. Il faisait l'ascension de la voie Air Guitar 5.10a avec Erden Eruç près de la coulée des Français à Vantage dans l'État de Washington. Sa protection a sauté hors de la fissure et le mousqueton de la suivante a cassé[4]. D'après le récit de Erden Eruç, Göran Kropp est mort sur le coup.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jan Guillou, « Kropp and Skinnarmo are criminal poachers », Aftonbladet,‎ 2000 (lire en ligne)
  2. (en) Jan Guillou, « Goran Kropp gave up today », Aftonbladet,‎ 2000 (lire en ligne)
  3. (en) « Everest explorer wins libel damages », BBC News,‎ May 22, 2000 (lire en ligne)
  4. (en) Erden Eruç, « Death at the Coulee », cascadeclimbers.com,‎ 2002 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]