Gîte (navigation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gîte.
Le grand voilier Christian Radich donnant de la bande sur tribord

Un navire est, dans des conditions normales d'exploitation, en position d'équilibre stable et droite. Par nécessité temporaire, on peut avoir besoin de lui donner une inclinaison transversale de quelques degrés, ce sera une gîte.

L'inclinaison transversale d'un navire est dénommée gîte ou bande.

  • La bande est définie plus généralement comme étant l'inclinaison transversale d'un navire causée par un phénomène extérieur (ex : le vent). Un voilier donnera fréquemment de la bande (le terme n'est pas utilisé de nos jours, on lui préfère gîte), mais un navire cargo pourra également en donner en raison de son fardage.
    Le terme a donné son nom à l'aimant correcteur pendu sous la cuvette du compas magnétique des navires. Cet aimant (« aimant de bande ») corrigeant la partie de la déviation magnétique due à l'inclinaison permanente prolongée des voiliers.
  • La gîte est le terme plus général définissant l'inclinaison transversale causée par un phénomène intérieur (mouvement de poids à l'intérieur du navire).

Terminologie : On dit qu'un navire « a 5° de gîte » sur bâbord ou sur tribord, ou qu'un navire « donne de la bande ». On parle aussi de gîte d'instabilité : le navire mal équilibré trouve son équilibre à la gîte et non pas en position droite. Le terme le plus communément employé est actuellement gîte.

Gîte d'un voilier due à la pression du vent sur les voiles

Le cas des voiliers est différent : la pression du vent sur les voiles conduit à une inclinaison à la plupart des allures marines, et en particulier au près. Un voilier peut ainsi prendre une inclinaison de 15 à 20° en navigation de croisière au près, et jusqu'à 30-40° lors de compétitions.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]