Gîte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Gîte est un nom commun qui peut désigner :

Hébergement touristique[modifier | modifier le code]

Le gîte est un lieu où se loger. Le terme désigne, de nos jours, un mode d'hébergement meublé aménagé et destiné à être loué à des fins touristiques, pour une courte durée (week-end, quelques jours, voire semaines).

Dans un Rapport au ministre du Tourisme français (1993), l'inspecteur général Michel Radelet estime qu'un gîte est « un logement de vacances meublé et équipé, aménagé dans une maison traditionnelle ou récente, en espace rural, dans un bourg ou à l'extérieur, dont le propriétaire peut être une personne physique ou morale »[1]. Traditionnellement situé dans de vielle bâtisse en milieu rural, on les trouve désormais également de nos jours dans des maisons modernes, voire des appartements en milieu urbain.

On distingue, selon les pays ou les spécificités, différents types de gîte :

Type de gîtes[modifier | modifier le code]

  • Gîte à la ferme : Hébergement meublé situé dans une ferme ou sur une exploitation agricole. Selon un décret de 1981 de la Communauté française de Belgique, il s'agit d'un type de logement touristique distinct du gîte rural du fait de cette localisation[2] et depuis une appellation protégée ;
    • Gîte de séjour d'Accueil Paysan est l'appellation utilisée par le réseau "Accueil paysan" pour désigner les gîtes à la ferme[3].
  • Gîte rural : Hébergement meublé situé dans un environnement rural[1] ;
  • Gîte touristique : Hébergement meublé aménagé par des ruraux autres qu'exploitants agricoles ou collectivités locales[4] ;
  • Gîte de ville : Hébergement meublé situé en milieu urbain. Il prend le nom de Gîte citadin, une appellation protégée en Wallonie ;
  • Gîte (ou meublés de tourisme) peut désigner également en France des villas, des appartements ou des chambres meublés, à louer d'une à douze semaines[5] ;
  • Gîte : au Maroc désigne des établissements de deux catégories[Où ?], mais également des refuges et des fermes d’hôtes[6].
  • Gîte communal : Hébergement meublé réalisé dans un bâtiment existant, réaffecté (vieilles écoles) ou construit par une collectivité locale ou une structure regroupant plusieurs communes (SIVOM, Communauté de communes)[1] ;
  • Gîte de groupes : Hébergement de grande capacité destiné à un accueil collectif. On distingue parmi eux les gîtes d'étapes : Hébergement permettant l'accueil de randonneurs (pèlerins, pédestres, équestres, cyclistes...) lors d'un circuit[1],[4] ;
  • Gîte familial ou Village de gîtes : Hébergements meublés répartis dans différents bâtiments complétés parfois par des équipements collectifs[4]. On trouve également Gîtes groupés pour les gîtes communaux regroupés[4] ;
  • Gîte est la dénomination employée pour qualifier l'activité de location de chambres d'hôtes dans la province du Québec au Canada [7]
  • D'après le gastronome Robert J. Courtine, au XVIIe siècle, quand une auberge était importante et avec tout le confort, elle était appelée « gîte ».[réf. nécessaire]

Labels et thématiques[modifier | modifier le code]

  • Écogîte : Hébergement répondant aux normes d'un écolabel
  • EuroGîtes, la Fédération Européenne du Tourisme Rural[8] ;
  • Gîte équestre (en France)[1] ;
  • Gîtes de France : Réseau de gîtes français rassemblant des gîtes répondants aux critères d'une « charte de qualité » établie par la Fédération nationale des gîtes de France[4] ;
    • Gîte rural de France : ancienne marque déposée de la Fédération Nationale des Gîtes Ruraux de France (créée en 11 janvier 1955)[4], devenue depuis Gîtes de France ;
    • Gîte d'enfants : Créé en 1980 par la Fédération nationale des gîtes de France, à destination des séjours pour enfants[1].
    • Gîte Panda : Hébergement ayant reçu le label « Panda » par le Fonds mondial pour la nature - World Wide Fund France, classés par la Fédération des gîtes de France[1]. Label créé en 1992 pour des gîtes situés dans les parcs naturels et les parcs nationaux en France, pour lesquels est mis en place une gestion des énergies, de l'eau et des déchets ainsi qu'une éducation pour les hôtes[9]. En 2009, 230 gîtes avait obtenu ce label[9].

Autres définitions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Catherine Dreyfus-Signoles, L'espace touristique, Éditions Bréal,‎ 2002, 255 p. (ISBN 978-2-8429-1907-8), p. 215-217.
  2. Francis Haumont, L' urbanisme: Région wallone, Larcier,‎ 1996, 1041 p. (ISBN 978-2-80440-299-0, lire en ligne), p. 1006.
  3. http://www.accueil-paysan.com/fr/que-faisons-nous/les-types-daccueil/hebergement/
  4. a, b, c, d, e et f Vincent Vlès, Politiques publiques d'aménagement touristique: objectifs, méthodes, effets, Presses universitaires de Bordeaux,‎ 2006, 483 p. (lire en ligne), p. 465.
  5. http://legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000006143188&cidTexte=LEGITEXT000006074073&dateTexte=20060414
  6. Ministère du tourisme, « Système de classement », sur tourisme.gov.ma (consulté en décembre 2014).
  7. quebec.gouv.qc.ca, « Règlement sur les établissements d'hébergement touristique », sur publicationsduquebec.gouv.qc.ca,‎ décembre 2012 (consulté en novembre 2014).
  8. Site officiel d'EuroGîtes.
  9. a et b (en) Ralf Buckley, Conservation Tourism, CABI,‎ 2010, 214 p. (ISBN 978-1-84593-708-9), p. 119.