Gérard Lesne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gérard Lesne est un contre-ténor français né le 15 juillet 1956 à Montmorency.

Biographie[modifier | modifier le code]

Autodidacte, après détours virtuoses et expériences riches dans divers champs et styles musicaux, il se passionne pour le répertoire baroque et médiéval. S'ensuivent des rencontres décisives, avec René Clemencic pour un approfondissement du répertoire médiéval européen, William Christie qui lui fait découvrir les subtilités de l’art français baroque, de Charpentier à Couperin, enfin avec Philippe Herreweghe, qui lui enseigne la rigueur de la musique allemande, notamment celle de Bach.

Il fonde Il Seminario Musicale en 1985 : composé de musiciens de premier ordre, à géométrie variable, cet ensemble permet à Gérard Lesne d’explorer, de défendre et de faire découvrir, en particulier, les répertoires baroques français, italien, anglais et germanique. Marc Minkowski, Fabio Biondi, Blandine Rannou, Patrick Cohen-Akenine, Bruno Cocset, Benjamin Perrot, Florence Malgoire et Violaine Cochard ont participé ou participent encore aujourd’hui à l’excellence artistique de cet ensemble. Par ailleurs, Gérard Lesne n’a jamais cessé de mener une carrière de soliste, sous la direction de Philippe Herreweghe, Jordi Savall, William Christie, René Jacobs, Gustav Leonhardt, Sigiswald Kuijken ou encore Jean-Claude Malgoire.

On le retrouve également en soliste invité de phalanges symphoniques, notamment l’Orchestre du Capitole de Toulouse, dans des répertoires modernes et contemporains (Orff, Schnittke, Britten, etc.). De même, parmi ses partenaires de chant, il faut citer Thomas Hampson, Natalie Dessay, Paul Agnew, Patricia Petitbon, Sandrine Piau, Laurent Naouri, Philippe Jaroussky, Anthony Rolfe-Johnson, Véronique Gens, Peter Harvey, etc.

Gérard Lesne s’est déjà produit dans les plus belles maisons d’opéra (Opéra de Paris, Théâtre des Champs-Élysées de Paris, La Fenice de Venise, Opéra National de Lyon, Théâtre du Châtelet, Teatro San Carlo de Naples, Tokyo Opera City, etc.) de concert (Barbican de Londres, Concertgebouw d’Amsterdam, Konzerthaus et Musikverein de Vienne, Fondation Gulbenkian de Lisbonne, Philharmonie de Madrid, Konzerthaus de Berlin, Lincoln Center de New York, etc.), dans les festivals les plus prestigieux (Ambronay, Boston, Aix-en-Provence, Utrecht, Chaise-Dieu, Sablé, Saint-Pétersbourg, etc.).

Sa discographie, très importante et variée dans les styles et les époques (du baroque au jazz en passant par un Carmina Burana avec T. Hampson, N. Dessay chez EMI), a obtenu les faveurs unanimes de la critique internationale.

Passionné par la pédagogie, Gérard Lesne dirige des masterclasses à Royaumont, siège de la résidence de son ensemble « Il Seminario Musicale », mais aussi en France et à l’étranger.

Prix[modifier | modifier le code]

Gérard Lesne a reçu une dizaine de « diapasons d’or » du magazine Diapason, de « chocs » du Monde de la Musique, plusieurs ffff de Télérama, un « Grand prix international Vivaldi pour la musique ancienne» de Venise, des Gramophone Awards, etc. Citons également trois importantes Victoires de la musique classique. Il a reçu le prix In Honorem de l’Académie Charles Cros pour l’ensemble de sa carrière.

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2004, Gérard Lesne a été fait Chevalier des Arts et des Lettres.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]