Gérard Laumon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gérard Laumon

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Gérard Laumon à Oberwolfach en 2004

Naissance 1952
Lyon (France)
Nationalité Drapeau de la France France
Champs mathématiques
Institutions CNRS
Diplôme École normale supérieure de Paris
Université Paris-Sud
Directeur de thèse Luc Illusie
Distinctions Membre de l'Académie des sciences

Gérard Laumon (né en 1952 à Lyon) est un mathématicien français. Ancien élève de l'École normale supérieure, il a étudié à l'université d'Orsay, où il a passé sa thèse en 1983 sous la direction de Luc Illusie. Il est membre de l'Académie des sciences[1] depuis 2004[2].

Il a dirigé les thèses, entre autres, de Laurent Lafforgue et Ngô Bảo Châu, tous les deux ayant reçu la médaille Fields respectivement en 2002 et 2010, et de Sophie Morel, laquelle a reçu un prix de l'European Mathematical Society en 2012.

En 2004, Gérard Laumon et Ngô Bảo Châu ont reçu le Clay Research Award pour avoir apporté la preuve, dans le cas des groupes unitaires, du lemme fondamental (en) de Langlands et Shelstad (en), un élément clé du programme de Langlands en théorie des nombres.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des membres de l'Académie sur le site de l'Institut de France, voir : Section de mathématique.
  2. Fiche de G. Laumont sur le site de l'Académie des sciences
  3. Académie des sciences, « Notice biographique de Gérard Laumon », sur http://www.academie-sciences.fr,‎ 22 février 2005 (consulté le 18 février 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]