Géranium des Pyrénées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Geranium pyrenaicum

Le Géranium des Pyrénées (Geranium pyrenaicum) est une plante herbacée vivace de la famille des Géraniacées.

Geranium pyrenaicum

Histoire[modifier | modifier le code]

L'espèce fut décrite sous ce nom par un botaniste hollandais, Nicolaas Laurens Burman (1734-1793) en 1759 dans Specimen Botanicum de Geraniis[1]. Burman recevait des plantes d'un peu partout dans le monde. Il cite Tournefort qui mentionnait en 1719, dans Institutiones rei herbariae, un Geranium Pyrenaicum, avant la nomenclature binomale de Linné. Mais ce dernier, ne mentionna pas de Geranium pyrenaicum, dans Species plantarum de 1753.

Description[modifier | modifier le code]

Le Géranium des Pyrénées est une plante vivace, mollement pubescente, à souche grêle, mesurant de 30 à 60 cm de haut[2].

La tige est couverte de poils courts et réguliers.

Les feuilles sont orbiculaires, palmatifides, et présentent 5 à 7 lobes, élargis, en coin, incises-crénelées au sommet. Les feuilles inférieures sont disposées en rosette et sont longuement pétiolées. En montant le long d'une tige, les feuilles ont des pétioles de plus en plus courts ; elles sont généralement opposées.

Les fleurs de couleur violet pourpré à violet bleuâtre mesurent de 1,2 à 2 cm de diamètre. Elles sont formées de 5 sépales, étalés, à pointe courte, sans arête, velus-glanduleux, de 5 pétales nervurés de traits plus sombres, à onglet très court. Les pétales sont échancrés en cœur et 2 à 3 fois plus long que le calice. Les 5 carpelles sont lisses et velus[3]. Les fleurs sont disposées par deux sur chaque pédoncule sur un pédoncule plus long que la feuille.

Floraison de mai à octobre.

Confusion possible avec d'autres géraniums tels que le Géranium des bois (Geranium sylvaticum), le Géranium noueux (Geranium nodosum) ou le Geranium molle.

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Prés, chemins, champs ou bois clairs, dans presque toute la France, de 300 à 2 000 m.

Son aire de répartition couvre l'Europe de l'ouest et du sud (Irlande, Angleterre, Espagne, Portugal, Italie, Grèce, Roumanie, Bulgarie, Albanie, Autriche, Hongrie, Tchéquie, Suisse), puis à son sud-est Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Ukraine, Russie, et l'Afrique du nord (Maroc, Algérie, Tunisie)[4].

En France métropolitaine le géranium des Pyrénées est présent dans tous les départements sauf 8 dont 6 d'Aquitaine.

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Référence IPNI : Geranium pyrenaicum Burm.f. (en)
  2. Référence Tela Botanica (France métro) : Geranium pyrenaicum Burm.f. (fr)
  3. Paul Fournier, Les quatre flores de France, Dunod,‎ , 1104 p.
  4. Marcel Saule, La grande flore illustrée des Pyrénées, Tarbes, Éditions Milan - Randonnées Pyrénéennes,‎ (ISBN 978-2-86726-739-0 et 2 905521 47 3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]