Gérald de Windsor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Carrew

Gérald de Windsor ou Gérald FitzWalter († entre 1116 et 1136), fut un baron anglo-normand du sud des marches galloises. Il est le primogéniteur de l'importante famille FitzGerald.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils cadet de Gautier FitzOther († avant 1105), qui tient la seigneurie d'Eton et est constable du château de Windsor en 1086[1]. Il est possible que Gautier soit en réalité son frère aîné[1]. Comme fils cadet, il se voit dans l'obligation de trouver fortune ailleurs, et il se met au service d'Arnoul de Montgommery dans le sud du Pays de Galles[1].

Gérald de Windsor participe à la campagne de celui-ci dans le Royaume de Deheubarth (sud-ouest du Pays de Galles) en 1093[1]. Les Normands subjuguent le royaume et Arnoul de Montgommery s'installe à Pembroke. Il y construit un château dont il confie le commandement à Gérald[1]. Durant la révolte générale des Gallois de 1096, la garnison du château subit un siège très dur. D'après la tradition orale transcrite par Giraud de Barri, le petit-fils de Gérald, le moral est alors très bas. En grand manque de nourriture, Gérald fait jeter les carcasses de quatre cochons par-dessus les murs du château pour faire croire aux Gallois qu'ils sont bien approvisionnés[1]. Il fait aussi en sorte qu'une lettre destinée à Arnoul de Montgommery, lui assurant qu'il n'a pas besoin de soutien, tombe entre les mains de l'ennemi[1]. Les Gallois auraient alors abandonné le siège[1].

Ses troupes pillent et ravagent les terres de Wilfrid, l'évêque de St David's, en 1097, qui est impliqué dans la lutte contre les Anglo-Normands[1]. Afin de s'implanter plus profondément dans le territoire qu'il contrôle, vers 1100, il épouse Nest, la fille de Rhys ap Tewdwr, roi de Deheubarth, décédé en 1093[1].

En 1102, il participe à la rébellion de son suzerain Arnoul de Montgommery et de son frère Robert II de Bellême contre Henri Ier d'Angleterre[1]. Il est envoyé en Irlande afin de persuader le roi suprême Muircheartach Ua Briain d'envoyer des renforts[1]. Après avoir réprimé la révolte, Henri Ier confie Pembroke à Saer, un chevalier presque inconnu[1]. On ne sait pas ce que fait Gérald par la suite, mais il fait peu de doutes qu'il reste dans la région du sud-ouest du Pays de Galles[1].

Trois ans plus tard, le roi reprend Pembroke à Saer et en confie le commandement à Gérald[1]. Celui-ci a su, entre-temps, gagner la confiance du roi[1]. Il assoit son contrôle sur son territoire, faisant construire le château de Carrew, car il y a des terres[1]. Ce château devient son centre de commandement[1]. Après avoir conquis des terres dans le cantref d'Emlyn, il fait construire le château de Cenarth Bychan pour la sécurité de sa famille[1]. Celui-ci devient le siège familial des FitzGerald[1].

En 1109, Gérald et Nest ont déjà deux fils et une fille quand Owain ap Cadwgan, un prince du Powys, cousin de Nest, attaque le château et s'empare de Nest[1]. Selon le Brut y Tywysogion, Owain s'empare aussi des enfants qui sont renvoyés plus tard à leur père[2]. Cette attaque sur Gérald provoque une attaque généralisée des Anglo-Normands et de leurs alliés gallois sur le Powys, poussant Owain ap Cadwgan à l'exil[1]. Gérald prend sa revanche en 1116. Alors que le prince gallois s'est réconcilié avec Henri Ier et combat aux côtés de Gérald dans le sud du Pays de Galles, celui-ci et ses troupes se retournent soudainement contre lui et le tuent[1].

Nest a plusieurs aventures, notamment, probablement vers 1114, avec le roi Henri Ier, dont elle aura un enfant, Henri fitz Henri[2]. Tous les enfants qu'elle a avec ses amants sont élevés dans le château familial, et sont intégrés à la famille FitzGerald[2].

Gérald meurt entre 1116 et 1136, sans qu'il soit possible de préciser plus[1]. Son fils aîné Guillaume, et ses descendants, restent au Pays de Galles et sont lords de Carrew[1]. Son autre fils et ses beaux-fils participent à l'invasion de l'Irlande et s'y établissent[1].

Famille et descendance[modifier | modifier le code]

Vers 1100, il épouse Nest († vers 1130), fille de Rhys ap Tewdwr, roi de Deheubarth et de sa femme Gwladys verch Rhiwallon. Ensemble, ils ont[1] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z et aa David Walker, « Windsor, Gerald of (d. 1116x36) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  2. a, b et c David Crouch, « Nest (b. before 1092, d. c.1130) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Walker, « Windsor, Gerald of (d. 1116x36) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004. Version de novembre 2008. Gerald of Windsor (d. 1116x36) DOI:10.1093/ref:odnb/45551
  • David Crouch, « Nest (b. before 1092, d. c.1130) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004. Version de novembre 2008.

Articles connexes[modifier | modifier le code]