Gérald Coppenrath

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gérald Coppenrath est né à Papeete (Tahiti) le 27 avril 1922 et est décédé le 4 novembre 2008. C'était un avocat tahitien d'origine allemande et ancien sénateur de Polynésie Française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il quitte la Polynésie dès 1931 en compagnie de son frère Michel pour poursuivre ses études secondaires à Poitiers, au collège St-Joseph. Il commence ses études de droit et une licence d'anglais lorsque, pour échapper au STO, il entra dans la clandestinité (juillet 1943), et dans la Résistance, dans le maquis "Joël". Fervent gaulliste, il combattit les miliciens au sud de la Vienne, ainsi que les forces allemandes lors des combats de Gençay. Il reprit ses études universitaires après la fin de la guerre et obtint ses diplômes en 1946-47.

Il rentre sur son île natale en avril 1948 et devint avocat après peu de temps. Passionné de la vie politique, économique et sociale du Territoire, il fut élu conseiller territorial de 1957 à 1963, puis sénateur de 1958 à 1962. Durant son mandat, il intervint pour que soit créé l'Institut Français d'Océanie. Il fut réélu conseiller territorial le 14 octobre 1962.

Auteur d'essais sur la vie politique locale, il publia également en 1967 une étude sur " les Chinois de Tahiti"

Gérald Coppenrath fut président du Lion's Club en 1971-72. Son passé dans la Résistance l'amène à adhérer à l'Union Territoriale des Combattants Volontaires de la Résistance qu'il présidera de 1981 à 1983.

Il décède le 4 novembre 2008

Famille[modifier | modifier le code]

Son père Clément (1888-1966), homme d'affaires, participa à la guerre de 14-18, notamment en Orient, et y perdit son frère aîné Théodore (1885-1917), oncle de Gérald.

Ses filles sont des figures politiques polynésiennes :

Armelle (épouse Merceron ) (1950-...). Professeur d'économie et gestion. Membre du parti Ia Ora Te Fenua. Réélue à l'assemblée de Polynésie en 2013.

Béatrice Vernaudon-Coppenrath (1953-…) fait également de la politique et devient maire de Pirae de 2008 à 2014.

Décorations[modifier | modifier le code]

Legion Honneur Chevalier ribbon.svg Croix de Guerre 1939-1945 ribbon.svg Medaille de la Resistance ribbon.svg
Ordre national du Merite Chevalier ribbon.svg Ordre du Merite agricole Chevalier ribbon.svg

Liens externes[modifier | modifier le code]