Géométrie discrète

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La géométrie discrète est une branche de la géométrie. On parle de géométrie discrète pour la distinguer de la géométrie "continue". Tout comme cette dernière, elle peut être analytique, les objets sont dans ce cas décrits par des inéquations.

Un exemple simple : la géométrie continue en deux dimensions permet de définir des droites, des cercles dans un plan. Ces objets sont des ensembles de points qui sont des paires de nombres réels. Dans ce contexte, la géométrie discrète se proposera de définir et de manipuler des ensembles de point à coordonnées entières qui formeront des droites ou des cercles discrets. L'essor de cette discipline est due à l'essor de l'informatique qui permet de manipuler exactement des objets discrets. Les principales applications de la géométrie discrète sont la synthèse d'image, l'analyse et la reconnaissance de formes.

Il existe deux transformation permettant de passer d'un espace discret à un espace continu (et vice et versa). Ces deux transformations sont respectivement la reconstruction (appelée aussi continuation) et la discrétisation. Ces transformations ne sont pas bijectives car toute discrétisation induit une perte d'information.