Géographie du Sahara occidental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

24° 30′ N 13° 00′ O / 24.5, -13

Géographie du Sahara occidental
carte : Géographie du Sahara occidental
Continent Afrique
Région Afrique du Nord
Coordonnées 24° 30' N 13° 00' E
Superficie
Côtes 1 110 km
Frontières Drapeau du Maroc Maroc
Drapeau de l'Algérie Algérie
Drapeau de la Mauritanie Mauritanie
Altitude maximale 463 m (sans nom)
Altitude minimale -55 m (Sebjet Tah)
Westernsaharamap.png
Topographie du Sahara occidental

Le Sahara occidental est un territoire désertique situé dans le nord-ouest de l'Afrique. Il offre une large façade sur l'océan Atlantique à l'ouest.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le territoire du Sahara occidental comprend le Saguiet el Hamra au nord et l'Oued el Dahab (Rio de Oro) au sud. S'étendant sur une superficie de 266 000 km2, compris entre le 20e et le 30e parallèle, il est traversé par le Tropique. Ses frontières sont constituées par le Maroc au nord, l'Algérie à l'est, la Mauritanie à l'est et au sud, et l'Océan Atlantique à l'ouest. Comme pour la plupart des États africains ces frontières sont le résultat des accords passés entre les puissances coloniales à travers plusieurs époques historiques. Elles ont été notamment définies par des accords entre la France et l'Espagne en 1900, 1904 et 1912. Le relief est constitué en grande partie de plaines et de quelques modestes plateaux qui atteignent rarement 400 mètres d'altitude. Globalement, on peut diviser le Sahara Occidental en trois zones assez différentes:

La partie nord-est, à partir des chaînes de l'Atlas jusqu'aux collines de Zemmour, constituée par un désert rocheux (hmada) avec des montagnes abruptes et un relief accidenté. L'eau y est assez rare à l'exception de quelques puits ce qui rend la vie difficile.

La deuxième zone est celle des fleuves. Elles est comprise entre l'oued Draa au nord et le Jat à l'ouest. Ces oueds sont plutôt des dépressions dans lesquelles l'eau s'écoule pendant les brèves saisons de pluie (en automne surtout). Ces eaux s'évaporent rapidement à cause des températures élevées et n'atteignent jamais la mer. Dans cette zone des fleuves coule le Saguiet el Hamra (le canal rouge) qui, par son importance, donne son nom à toute la région. Sur ses bords et dans son lit sablonneux pousse une végétation suffisante pour l'élevage.

La troisième zone est celle de l'intérieur et du centre, le Rio de Oro. Elle est constituée de plats et monotones "ergs" et de dunes de sable. Le terrain est trop perméable pour retenir les eaux de pluie d'automne, et trop plat pour permettre leur ruissellement. L'eau s'accumule dans le sous-sol, aussi y trouve-t-on de nombreux puits.

Le paysage est assez monotone à l'intérieur et sur le littoral, cette monotonie n'est rompue que par les presqu'îles de Dakhla (ex-Villa Cisneros) et Guera. Le climat est de type continental, aride à l'intérieur avec des hivers très froids et secs tandis que les étés sont très chauds (les températures maximales dépassent les 50 °C à l'ombre) dans les endroits les plus chauds) et humides sur la côte où se produisent souvent des brumes, des brouillards et des rosées. Les pluies sont rares aussi bien sur la côte qu'à l'intérieur. Dakhla ne reçoit en moyenne que 45 millimètres de pluie par an. L'humidité de la côte fait que la flore du littoral est assez abondante et riche. À l'intérieur on trouve la flore typique de la steppe et du désert: quelques acacias le long des oueds, des buissons dans les dépressions sablonneuses. Des étendues immenses sont totalement privées de végétation et d'eau. La faune est pauvre au sud, au sud-ouest elle est essentiellement constituée d'antilopes, de fennecs et de gerboises.

Villes principales[modifier | modifier le code]

Principales villes du Sahara occidental[1]
Ville Population (2004)
Laâyoune (El Aaiun) 183 691
Dakhla (Ad Dakhla, Villa Cisneros) 58 104
Smara (Semara) 40 347
Boujdour 36 843

Frontières[modifier | modifier le code]

Frontières terrestres[modifier | modifier le code]

Le Sahara occidental est frontalier de l'Algérie sur 42 km, de la Mauritanie sur 1 561 km, et du Maroc sur 443 km.

Frontières maritimes[modifier | modifier le code]

La longueur de la côte Atlantique est de 1 110 km.

Climat[modifier | modifier le code]

Le Sahara occidental possède un climat désertique chaud (Classification de Köppen BWh). Les précipitations moyennes annuelles y sont partout inférieures à 50 mm, ainsi ce vaste territoire est intégralement hyper-aride. Le climat du Sahara occidental varie plutôt en fonction du régime thermique que pluviométrique. Le long de la côte atlantique, les températures moyennes maximales et minimales prennent un caractère de constance et restent élevées tout au long de l'année, été comme hiver car les courants océaniques frais modèrent et tempèrent grandement le climat thermique qui est beaucoup plus frais, surtout en été, que dans l'intérieur des terres. Dans cette partie du pays, les températures moyennes maximales tournent autour de 26 °C et les températures minimales tournent, quant à elles, autour de 18 °C tout au long de l'année. Cependant, ce climat modéré est uniquement vrai sur une bande étroite du littoral car un peu plus dans l'intérieur des terres, l'influence désertique se fait tout de suite sentir. Les étés sont très longs et extrêmement chauds : les températures moyennes maximales dépassent constamment 40 °C pendant plusieurs mois de suite pour atteindre localement jusqu'à près de 46 °C lors du mois le plus chaud et l'humidité relative peut descendre jusqu'à 5 %, voire encore moins. Les hivers sont courts et demeurent modérément chauds : les températures moyennes maximales restent bien au-dessus de 20 °C dans la journée mais les températures moyennes minimales peuvent descendre jusqu'à 5 °C la nuit. Le ciel est dégagé et clair tout au long de l'année et les journées couvertes restent rares, si existantes.

Topographie[modifier | modifier le code]

L'altitude moyenne est basse, composée de zones désertiques avec de nombreuses étendues rocailleuses s'élevant en petites montagnes au sud et au nord-est.

Le point culminant (sans nom) est à 463 mètres et le point le plus bas se trouve à 55 mètres en dessous du niveau de la mer (Sebjet Tah).

Ressources naturelles[modifier | modifier le code]

Phosphates, minerai de fer.

Agriculture et élevage[modifier | modifier le code]

Terres arables : 0,02 %

Collectes permanentes : 0 %

Pâturages : 19 %

Forêts et zones boisées : 0 %

Autres zones : 81 %

Fleuves et zones aquatiques[modifier | modifier le code]

il existe un oued "Seguiet el Hamra" de plus de 400 km de long ayant deux affluents principaux :

  • le premier traverse le Sahara au nord de l'est (Djebel Aïder, Kreeb en Naga) vers l'ouest constituant le Dait Um Saad près de Laayoon
  • le deuxième du sud (Reg el Mhoum) vers le nord

Événements climatiques[modifier | modifier le code]

Vent sec, chaud : le sirocco, véhiculant des tempêtes de sable ou de poussière. Le sirocco souffle durant l'hiver et le printemps. La brume est très répandue (60 % du temps) et limite fortement la visibilité.

Environnement[modifier | modifier le code]

Problèmes actuels[modifier | modifier le code]

Sources d'eau éparses et manque de terres arables.

Accords internationaux[modifier | modifier le code]

Aucun.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source: http://www.citypopulation.de/WesternSahara.html, d'après le haut-commissariat au Plan (Maroc)

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Cartes