Géographie du Pérou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Géographie du Pérou
carte : Géographie du Pérou
Continent Amérique
Région Amérique du Sud
Coordonnées
Superficie
  • 1 285 220 km2
  • Terres :  %
  • Eau :  %
Frontières

Le Pérou est un pays situé à l'ouest de l'Amérique du Sud. Il est entouré par l'Équateur et la Colombie au nord, le Brésil à l'est, la Bolivie et le Chili au Sud et l'Océan Pacifique borde toute sa partie ouest. Il occupe une surface de 1 285 220 km² et possède 2 414 km de côtes.

Relief[modifier | modifier le code]

Le pays est divisé en trois grandes zones, elles-mêmes divisées en 11 écorégions :

  • la zone côtière le long du Pacifique. Elle regroupe la plupart des habitants dans de grandes villes comme Lima. La zone est humide l'hiver (brouillard) même s'il pleut très peu (on parle de moins de 2 cm par an). Le paysage est désertique, entrecoupé de vallées fertiles autour de rivières qui descendent de la Sierra.
  • la Sierra, zone montagneuse au milieu du pays. cette zone d'altitude moyenne de 3500 m est principalement composée de la Cordillère des Andes et des hauts plateaux vers la frontière avec la Bolivie (lac Titicaca). Le Nevado Huascarán, qui s'élève à 6 768 m dans la Cordillère Blanche, est le point culminant du pays.
Carte du Pérou. Ioannem Ianssonium. (1647)
  • l'Amazonie à l'est, qui occupe une surface de près de 60 % du pays (13 % de la superficie totale de la forêt amazonienne).

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est tropical dans la zone amazonienne, désertique et très sec à l'ouest, malgré la présence en hiver d'une brume grisâtre omniprésente sur la côte nord. Dans les Andes le climat est tempéré à froid (l'amplitude thermique annuelle est assez élevée : on atteint facilement 25°C l'été et des températures négatives l'hiver).

En raison de cette diversité, le Pérou possède des paysages magnifiques auxquels sont associées une flore et surtout une faune très riche. Sur les bords de la côte Pacifique, nous trouvons de fortes colonies d'oiseaux de mer (pélicans, manchots,...) et des mammifères marins attirés par la grosse quantité de poissons qui remonte vers le nord avec le courant froid de Humboldt. La faune terrestre est elle aussi typique avec toutes les espèces des camélidés (lamas, alpagas, guanacos et vigognes), sans parler des milliers d'espèces dont la plupart, encore inconnues, vivent dans la jungle.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Trois bassins hydrographiques : L'océan Pacifique, le lac Titicaca et le fleuve Amazone. Ainsi que 12 000 lacs alto-andins. Dans le bassin de l'océan Pacifique, un petit fleuve de 160 km retient particulièrement l'attention, le Río Rímac, considéré comme l'un des fleuves les plus importants du Pérou, non par son débit d'eau - relativement faible - ni par la taille de son bassin, mais parce qu'il approvisionne en eau et électricité la métropole de Lima, où se concentre plus de 30 % de la population du pays. L'approvisionnement en eau de la capitale péruvienne est un des problèmes critiques que les autorités ne sont pas parvenues à résoudre au cours des dernières décennies, et chaque jour il devient - avec l'explosion démographique - plus aigu, nécessitant de fréquentes coupures dans la distribution de l'eau.

Ressources naturelles[modifier | modifier le code]

Parmi les ressources naturelles, on trouve le cuivre, l'argent, l'or, le pétrole, les minerais de fer, le charbon et les phosphates. La pêche constitue aussi une importante ressource naturelle, à cause du courant froid de Humboldt riche en poissons. La forêt amazonienne commence également à être exploitée, en particulier pour son bois.

Sismicité et autres risques naturels[modifier | modifier le code]

Le pays est sujet aux tremblements de terre. Les inondations et glissements de terrains (les huaycos) sont dus au courant marin El Niño. Celui-ci, en réchauffant les eaux de l'océan pendant l'hiver austral, provoque un phénomène climatique cyclique et imprévisible qui se traduit par des chutes de pluie intenses. L'activité volcanique, observable dans le sud du pays, est actuellement peu importante mais des éruptions catastrophiques se sont déjà produites par le passé comme celle du Huaynaputina en 1600.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]