Géographie du Bénin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Géographie du Bénin
carte : Géographie du Bénin
Continent Afrique
Région Afrique de l'Ouest, Golfe de Guinée
Coordonnées 9° 30' N, 2° 15' E
Superficie
Côtes 121 km
Frontières Total 1 989 km : Burkina Faso 306 km, Niger 266 km, Nigeria 773 km, Togo 644 km
Altitude maximale Mont Sokbaro (658 m)
Altitude minimale Océan Atlantique (0 m)
Plus long cours d’eau ?
Plus importante étendue d’eau ?

Situation[modifier | modifier le code]

De forme étirée entre le fleuve Niger au nord et la plaine côtière dans le sud, le relief de l'ensemble du pays est peu accidenté. Le nord du pays est principalement constitué de savane et de montagnes semi-arides. Le point culminant est le mont Sagboroa à 658 mètres. Le sud du pays est constitué d'une plaine côtière basse parsemée de marécages, lacs et lagunes comme par exemple le lac Nohoué ou la lagune de Porto Novo dans laquelle se jette l'Ouémé, fleuve principal du pays (après le Niger).

La majeure partie de la population vit dans les plaines côtières méridionales, où les plus grandes villes du Bénin sont concentrées, notamment Porto Novo et Cotonou.

Climat[modifier | modifier le code]

Le pays étant situé dans une zone intertropicale, son climat est chaud et humide, avec relativement peu de pluie, bien qu'il y ait deux saisons des pluies (d'avril à juillet et de septembre à novembre).

Bilan hydrique - Les ressources en eau[modifier | modifier le code]

Les précipitations tombant sur le pays sont moins abondantes que dans les pays situés en Guinée occidentale (Guinée, Sierra Leone, Libéria et Côte d'Ivoire) ; elles restent cependant assez consistantes en moyenne et alimentent quelques cours d'eau importants, y compris dans la partie nord plus sèche du pays.

D'après Aquastat[1], la hauteur d'eau annuelle moyenne des précipitations est de 1 039 millimètres, soit pour une superficie de 112 620 kilomètres carrés, un volume de précipitations annuelles de 117,01 kilomètres cubes arrondis à 117 (France métropolitaine : 477,99 km³ - Belgique, pour une superficie correspondant à 27 % de celle du Bénin : 25,84 km³).

De ce volume de précipitations, l'évapo-transpiration et les infiltrations consomment quelque 107 km³. Restent 10 kilomètres cubes de ressources d'eau superficielle produites sur le territoire du pays (en interne). De plus une quantité renouvelable de 0,3 kilomètres cubes d'eau souterraine est produite chaque année, en interne également. Soit un total de 10,3 km³ produits en interne.

Le pays reçoit en outre un supplément d'eau provenant de cours d'eau frontaliers avec des pays voisins, à savoir 14,5 km³ représentant la moitié du débit de 29 km³ du Niger, ainsi que 1,593 km³ représentant la moitié du débit de 3,185 km³ du fleuve Mono, tous deux fleuves-frontière [2]. Soit un total de 16,093 km³ d'eau produis en externe.

Les ressources en eau du pays se montent donc au total à 26,393 kilomètres cubes (c'est-à-dire 26,393 milliards de m³). Pour une population de quelque 9 millions de personnes (juillet 2007), la quantité annuelle d'eau disponible par habitant et par an se monte donc à plus de 2.900 mètres cubes, ce qui est très satisfaisant, compte non tenu d'une répartition assez inégale entre le sud et le nord du pays, et de la situation très défavorable du cours du Niger par rapport aux régions sèches des plateaux environnants.

Frontière Bénin-Niger[modifier | modifier le code]

La Cour internationale de justice de La Haye a défini le 12 juillet 2005 la frontière définitive entre le Bénin et le Niger au sujet des îles dans le lit des fleuves Niger et Mékrou : neuf îles ont été attribuées au Bénin et seize, dont celle de Lété, au Niger.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aquastat - Ressources en eau du Bénin [xls]
  2. Pour les cours d'eau frontaliers, seule la moitié de leur débit est pris en compte, l'autre moitié faisant partie des ressources du pays voisin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • ICJ Judgment over the Benin-Niger boundary dispute, 12 July 2005 [1]
  • Fabio Spadi (2005) The ICJ Judgment in the Benin-Niger Border Dispute: the interplay of titles and ‘effectivités’ under the uti possidetis juris principle, Leiden Journal of International Law 18: 777-794 [2]