Géographie de l'Australie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

27° S 144° E / -27, 144

Géographie de l'Australie
carte : Géographie de l'Australie
Continent Océanie
Région Entre l'océan Indien et l'océan Pacifique
Coordonnées 27° 00' S, 133° 00' E
Superficie
Côtes 25 760 km
Frontières 0 (état insulaire)
Altitude maximale Mont Kosciuszko (2 229 m)
Altitude minimale Lac Eyre (-15 m)
Plus long cours d’eau Murray River
Plus importante étendue d’eau Lac Eyre

L'Australie, sixième plus grand État du monde, dont l'essentiel est constitué d'une île principale et 8 222 îles plus petites (dont la plus grande est l'île de Tasmanie). Son territoire présente une multitude de régions biogéographiques différentes, des montagnes enneigées de Tasmanie aux déserts du centre, en passant par des forêts tropicales ou tempérées.

Les États voisins de l'Australie sont l'Indonésie, le Timor oriental et la Papouasie-Nouvelle-Guinée au nord, les îles Salomon, le Vanuatu et le territoire français de Nouvelle-Calédonie au nord-est, et la Nouvelle-Zélande au sud-est. L'Australie n'a aucune frontière terrestre.

Relief[modifier | modifier le code]

La moitié occidentale de l'île principale consiste en un plateau, dont l'altitude décroît progressivement de la côte ouest vers le centre. Plat sur la plus grande partie de sa surface, il est traversé par des zones plus escarpées comme les monts Hamersley, les monts MacDonnell et les monts Musgrave. L'eau y est rare, à part quelques fleuves à l'ouest et au nord : Ashburton, Murchinson et Victoria.

Le long de la côte orientale court la cordillère australienne, qui sépare la plaine côtière, relativement basse, du reste du pays. Seule véritable chaîne montagneuse du pays, la Cordillère australienne reçoit les précipitations les plus abondantes et abrite la plus grande variété d'espèces animales et végétales. On y trouve également la plus grande densité de population.

Entre la cordillère australienne et le plateau occidental, les plaines du centre réunissent le bassin du lac Eyre, le bassin Murray-Darling et le grand bassin artésien.

Au large de la côte orientale s'étend la grande barrière de corail, le plus grand récif corallien du monde.

L'île de Tasmanie, la deuxième plus grande île australienne après l'île principale, se trouve à l'extrême sud-est de cette dernière.

Climat[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Climat de l'Australie.

La plus grande partie de l’Australie est désertique ou semi-désertique – 40 % des terres sont couvertes de dunes de sable. Seules les extrémités du sud-ouest et du sud-est bénéficient d’un climat tempéré et de sols modérément fertiles. Le climat est tropical au nord. La végétation y est composée de forêts tropicales et de pâturages, avec des zones désertiques.

Les précipitations sont très variables et les sécheresses, parfois attribuées à El Niño, sont fréquentes. Les tempêtes de sable sont également courantes et peuvent aboutir à la formation de tornades.

Environnement[modifier | modifier le code]

Ressources naturelles et exploitation du sol[modifier | modifier le code]

Ressources naturelles
bauxite, charbon, minerai de fer, cuivre, étain, or, argent, uranium, nickel, tungstène, plomb, zinc, diamants, gaz naturel, pétrole.

Les ressources en pétrole sont estimées à 2,6 milliards de barils et la capacité de production à 200 000 barils par jour

Problèmes environnementaux[modifier | modifier le code]

L’introduction d’espèces animales extérieures a fragilisé l’équilibre de l’écosystème australien et, combinée à la destruction de leur habitat par l’agriculture, a provoqué l’extinction de plusieurs espèces endémiques. Les pâturages extensifs provoquent une érosion du sol, tandis que le recours à des eaux de qualité médiocre en augmente la salinité.

La Grande barrière de corail au large de la côte est, est menacée par l’augmentation du trafic maritime et le tourisme.

Catastrophes naturelles
Cyclones le long de la côte nord, sécheresse, inondations, feux de forêt.

Traités internationaux sur l’environnement:

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]