Géographie de Maurice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Géographie de Maurice
carte : Géographie de Maurice
Continent Afrique
Coordonnées 20° 17′ S 57° 33′ E / -20.283, 57.55 ()
Superficie
Côtes 177 km
Frontières aucune (état insulaire)
Altitude maximale Piton de la Petite Rivière Noire 828 m
Altitude minimale Océan Indien 0 m

Maurice est un État insulaire d'Afrique situé dans l'océan Indien. Il est souverain sur de nombreuses îles et îlots, les principales étant l'île Maurice et Rodrigues.

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Maurice est une île d'origine volcanique appartenant à l'archipel des Mascareignes dont fait également partie l'île de la Réunion. Sa surface est de 2040 km², dont 10 km² d'eau. Les 177 km de côtes sont entourées d'une barrière de corail. Un plateau central (entre 400 et 600 mètres d'altitude) constitue l'intérieur des terres. Son sommet est le Piton de la Petite Rivière Noire qui culmine à 828 mètres dans le sud-ouest de l'île.

Maurice ne possède aucune frontière terrestre avec un quelconque autre pays.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de type tropical est dominé par les alizés, des vents chauds de sud-est. Les hivers sont humides (période de mai à novembre) et les étés sont chauds et plus sec (période de novembre à mai). Cette dernière période peut être sujette à cyclone. Hollanda en 1994 et Dina en 2002 sont les deux derniers cyclones importants à avoir touché l'île.

Environnement[modifier | modifier le code]

Risque environnemental[modifier | modifier le code]

  • Pollution de l'eau
  • Dégradation des récifs coraliens

Accords internationaux[modifier | modifier le code]

Principaux accords :

  • Biodiversité,
  • Changement climatique, Climate Change-Kyoto Protocol,
  • Désertification,
  • Espèces menacées,
  • Règlement maritime,
  • Préservation de la vie marine,
  • Interdiction des tests nucléaires,

Agriculture[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Cultures

  • Canne à sucre,
  • Thé
  • Mais,
  • Pommes de terre,
  • Bananes

Elevage

  • Bovins,
  • Caprins

Pêche

Utilisation de l'espace[modifier | modifier le code]

Terres arables : 49,26 % Jachères : 2,96 % Pâturage : 3 % Bois et forêts : 22 % Autre : 23 % (en 1993)

Irrigation : 200 km2 (1998)

Géographie Humaine[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

1 284 264 habitants (juillet 2009). La densité y atteint 607 hab/km2 sur les côtes.

Langues[modifier | modifier le code]

  • Créole (80 %),
  • Français (15 %) compris par 57 % de la population (données à l'OIF en 2003)
  • Bhodjpouri (12,1 %),
  • Anglais (1 %, langue officielle),
  • Autres (3,7 %) dont Hindi, Tamoul, Telegu, Ourdou, Hakka.

Religions[modifier | modifier le code]

Principales religions :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]