Géoarchéologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La géoarchéologie ou géologie du Quaternaire est la discipline qui étudie les sédiments archéologiques.

À la charnière des sciences naturelles et des sciences humaines, elle peut se définir comme une approche géologique d'un site archéologique.

Elle est notamment utilisés dans certains protocoles[1] pour préparer des diagnostics de potentialité archéologique à grande échelle[2], et optimiser les délais de l'archéologie préventive dans le cadre de la préparation des chantiers de grands travaux[3].

Corpus technique[modifier | modifier le code]

La géoarchéologie utilise les techniques et les approches de :

L’étude d’un site archéologique passe par la compréhension de la mise en place et de l’évolution des sédiments le constituant, permettant notamment d'établir des cartes de potentiel archéologique à partir de l'étude des formations superficielles et de référentiels pédologiques (il existe un référentiel pédologique français[5].

Ceux-ci forment une entité tridimensionnelle qu’il est nécessaire de décrire pour comprendre les modalités de sa formation et de son évolution dans le temps. Pour appréhender ce volume de terrain, des coupes stratigraphiques ou des profils pédologiques sont nécessaires. Ceux-ci doivent être complets, du substrat géologique à la terre végétale actuelle. Chaque profil pédologique ou coupe stratigraphique est décrit en proposant un découpage en unités stratigraphiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un nouveau protocole de démarrage des diagnostics : une « fiche-type » géologique élaborée en amont Valérie Deloze, Corinne Pont-Tricoire, in Collectif (2008) La géoarchéologie appliquée au Diagnostic des sites du Néolithique à nos jours ; Actes du séminaire des 22 et 23 mai 2006 ; Les cahiers de l’Inrap n°2, mai 2008 (voir p 64)
  2. L’apport de la géoarchéologie lors du diagnostic pour la région Rhône-Alpes Odile Franc, Agnès Vérot-Bourrél, in Collectif (2008) La géoarchéologie appliquée au Diagnostic des sites du Néolithique à nos jours ; Actes du séminaire des 22 et 23 mai 2006 ; Les cahiers de l’Inrap n°2, mai 2008 (voir p 51)
  3. Les apports de la géoarchéologie au diagnostic : l’exemple de la LGV Rhin-Rhône Valérie Lamy, Dominique Sordoillet, Vincent Lhomme, in Collectif (2008) La géoarchéologie appliquée au Diagnostic des sites du Néolithique à nos jours ; Actes du séminaire des 22 et 23 mai 2006 ; Les cahiers de l’Inrap n°2, mai 2008
  4. Bertran P dir. (2004) Dépôts de pente continentaux : dynamique et faciès. Paris : Afeq. 258 p. : ill. (Quaternaire hors série ; 1)
  5. BAIZE (Denis) dir., GIRARD (Michel-Claude) dir. – Référentiel pédologique . Paris : INRA, 1995. 331 p. Ouvrage très complet mais complexe. Pour une approche plus facile cf. Duchauffour 1972.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]