Génie électrochimique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le génie électrochimique est la branche de l'ingénierie portant sur les applications technologiques des phénomènes électrochimiques (comme la synthèse de produits chimiques, l'électro et le raffinage des métaux, les piles et les piles à combustible, les capteurs, modification de surface par dépôt électrolytique et gravure, des séparations, et à la corrosion). Il y a un chevauchement entre le génie électrique et génie chimique. Un des pionniers de ce domaine de l'ingénierie fut Charles Frederick Burgess.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette branche de l'ingénierie a émergé progressivement à partir du génie chimique. Les œuvres de Carl Wagner (1962) et Levich (1962) ont influencé l'émergence du génie électrochimique, parce que leur travail a inspiré tant d'autres. Plusieurs personnes, y compris Tobias, Ibl, et Hine, ont créé des centres de formation d'ingénieurs et, avec leurs collègues, développé d'importantes méthodes expérimentales et théoriques de l'étude.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Geoffrey A. Prentice Electrochemical Engineering Principles / Edition 1, Prentice Hall 1997
  • F. Coeuret, A. Stork Eléments de Génie Electrochimique, Lavoisier, Paris, 1984
  • C. L. Mantell, Electrochemical engineering, 4th Edition, McGraw-Hill, New-York, 1960

Liens externes[modifier | modifier le code]