Générateur thermoélectrique à radioisotope multi-mission

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
(en) Schéma des constituants d'un MMRTG.
(en) Curiosity, le rover de MSL, et son MMRTG au cœur du dispositif noir visible à droite de l'image, à l'arrière de l'astromobile.

Un générateur thermoélectrique à radioisotope multi-mission (MMRTG en anglais, pour Multi-Mission Radioisotope Thermoelectric Generator) est un générateur thermoélectrique à radioisotope (RTG en anglais) de nouvelle génération utilisé par la NASA[1] pour succéder aux GPHS-RTG des sondes Ulysses, Galileo, Cassini-Huygens et New Horizons. Cette technologie, développée par Boeing, est notamment mise en œuvre dans la réalisation de « l'astromobile » de la mission Mars Science Laboratory, lancée vers Mars le 26 novembre 2011.

La différence par rapport aux anciens GPHS-RTG réside dans les matériaux thermoélectriques : les GPHS-RTG utilisaient un alliage silicium-germanium, tandis que les MMRTG emploient des thermocouples en tellurure de plomb / tellurures d'antimoine, de germanium et d'argent (PbTe/TAGS en anglais).

Ces deux générateurs fonctionnent en revanche avec la même source de chaleur universelle (GPHS en anglais) au plutonium 238, mais dans une configuration plus réduite pour le MMRTG, qui n'utilise que huit modules d'éléments chauffants à radioisotope (RHU en anglais) représentant en tout 4,8 kg de dioxyde de plutonium pour une puissance nominale de 2 000 W thermiques convertis en 120 W électriques au lancement[2], tombant à 100 W électriques après 14 ans[3], dans un volume cylindrique de 64 cm de diamètre et 66 cm de haut dont la masse totale vaut environ 43 kg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) NASA Jet Propulsion Laboratory « Radioisotope Power Systems for NASA. »
  2. (en) NASA & DOE – septembre 2006 « Space Radioisotope Power Systems – Multi-Mission Radioisotope Thermoelectric Generator. »
  3. (en) American Institute of Aeronautics and Astronautics 4th International Energy Conversion Engineering Conference and Exhibit (IECEC) – 26-29 juin 2006 à San Diego, en Californie
    « Overview of NASA Program on Development of Radioisotope Power Systems with High Specific Power. »