Générateur Stirling à radioisotope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Principe d'un moteur Stirling de type β (linéaire).

Un générateur Stirling à radioisotope (SRG en anglais, pour Stirling Radioisotope Generator) est un type de générateur électrique destiné notamment aux applications astronautiques fonctionnant avec un alternateur actionné par un moteur Stirling à hélium alimenté par des éléments chauffants à radioisotope (RHU en anglais), généralement un module de source de chaleur universelle (GPHS en anglais)[1] fournissant une température de 650 °C[2]côté chaud contre 80 °C côté froid permettant à chaque convertisseur Stirling de développer une puissance de 55 W électriques en courant continu après redressement de 60-62 W en courant alternatif générés depuis 250 W thermiques.

Le fonctionnement des sondes spatiales requérant des puissances de l'ordre de la centaines de watts, ce sont en fait deux convertisseurs Stirling qui sont montés sur deux modules GPHS contenant en tout 1,2 kg de dioxyde de plutonium enrichi en plutonium 238, c'est-à-dire que l'efficacité énergétique des SRG sera quatre fois meilleure que celle des actuels MMRTG.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) NASA – 25 juin 2003 « Stirling Convertor Technologies Being Developed for a Stirling Radioisotope Generator. »
  2. (en) NASA & DOE – avril 2002 « Space Radioisotope Power Systems – Stirling Radioisotope Generator. »

Article connexe[modifier | modifier le code]