Gène Avpr1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le gène Avpr1 est un gène encodant la protéine vasopressin-1A récepteur (V1AR) qui régule l'activité de la vasopressine.

Fonction[modifier | modifier le code]

Ce gène serait interviendrait chez l'humain et d'autres mammifères la plupart du temps en association avec d'autres gènes dans :

Les variations de comportements[modifier | modifier le code]

  • altruisme, ou générosité au sein du groupe chez les enfants d'âge préscolaire[1].
  • dans les comportements agressifs chez les sujets ayant une personnalité borderline[2].
  • dans un comportement d'activités maternelles moins structurantes chez les mères avec leurs jeunes enfants[3].
  • comportements plus égoïstes et autoritaires de "dictateur"[4].
  • comportement sexuel: Son rôle est retrouvé dans un âge des rapports sexuels plus précoce chez les groupes humains étudiés, ainsi qu'un statut de parent plus jeune[5]

Modifications physiologiques[modifier | modifier le code]

  • la sensibilité à la douleur chez les individus mâles[6].
  • la vulnérabilité au stress[7].

Rôle dans les capacités créatives[modifier | modifier le code]

  • création musicale[8]
  • dans la création dans le domaine de la danse[9].

Pathologies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « AVPR1A Variant Associated with Preschoolers' Lower Altruistic Behavior » (consulté le 12 janvier 2014),
  2. (en) Vogel F, Wagner S, Başkaya O, Leuenberger B, Mobascher A, Dahmen N, Lieb K, Tadić A, « Variable number of tandem repeat polymorphisms of the arginine vasopressin receptor 1A gene and impulsive aggression in patients with borderline personality disorder », Psychiatr Genet, vol. 22, no 2,‎ 2012, p. 105-6. (PMID 22008661, DOI 10.1097/YPG.0b013e32834accad) modifier
  3. (en) Avinun R, Ebstein RP, Knafo A, « Human maternal behaviour is associated with arginine vasopressin receptor 1A gene », Biol Lett, vol. 8, no 5,‎ 2012, p. 894-6. (PMID 22764113, PMCID PMC3441006, DOI 10.1098/rsbl.2012.0492, lire en ligne [html]) modifier
  4. (en) « 'Ruthlessness gene' discovered » (consulté le 12 janvier 2014),
  5. (en) « AVPR1A and OXTR polymorphisms are associated with sexual and reproductive behavioral phenotypes in humans » (consulté le 12 janvier 2014),
  6. (en) « Pain sensitivity and vasopressin analgesia are mediated by a gene-sex-environment interaction » (consulté le 12 janvier 2014),
  7. « INSERM Facteurs de vulnérabilité individuelle au stress » (consulté le 12 janvier 2014),
  8. (en) Ukkola LT, Onkamo P, Raijas P, Karma K, Järvelä I, « Musical aptitude is associated with AVPR1A-haplotypes », PLoS One, vol. 4, no 5,‎ 2009, e5534. (PMID 19461995, PMCID PMC2678260, DOI 10.1371/journal.pone.0005534, lire en ligne [html]) modifier
  9. (en) Bachner-Melman R, Dina C, Zohar AH, Constantini N, Lerer E, Hoch S, Sella S, Nemanov L, Gritsenko I, Lichtenberg P, Granot R, Ebstein RP, « AVPR1a and SLC6A4 gene polymorphisms are associated with creative dance performance », PLoS Genet, vol. 1,‎ 2005, e42. (PMID 16205790, PMCID PMC1239939, DOI 10.1371/journal.pgen.0010042, lire en ligne [html]) modifier
  10. « Functionality of promoter microsatellites of arginine vasopressin receptor 1A (AVPR1A): implications for autism » (consulté le 12 janvier 2014),