Gâteau de Battenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le motif à carreau distinctif du gâteau de Battenberg

Un gâteau de Battenberg est une pâtisserie à base d'une génoise, enduite de la pâte d'amandes et dont une tranche montre quatre carreaux, alternativement de rose et jaune. Le gâteau fut créé en 1884 par les cuisiniers de la royauté britannique pour célébrer le mariage de Victoria de Hesse-Darmstadt avec le Prince Louis Alexandre de Battenberg.

Historique[modifier | modifier le code]

Les chefs cuisiniers de la famille royale britannique découvrirent la pâtisserie allemande lors de l'époque de la Reine Victoria, y compris l'utilisation de couleurs vives et la pâte d'amande. Le premier gâteau de Battenberg se fit à l'allemande pour célébrer le mariage de la petite fille de la Reine Victoria, Victoria de Hesse-Darmstadt. Il doit son nom à son mari, le Prince Louis de Battenberg.

Du fait d'un sentiment général contre les Allemands pendant la Première Guerre mondiale, Price Louis anglicisa son nom à Mountbatten. Néanmoins, le gâteau garda son appellation originale de Battenberg.

Cuisine[modifier | modifier le code]

On fit le premier gâteau de Battenberg d'un gâteau de Savoie à l'amande, tenant une de ses moitiés à l'écart pour la teindre rose. Ensuite on coupa cette base en quatre longueurs, collées l'une à l'autre avec de la confiture d'abricots, donnant un motif de damier. Finalement le gâteau est enveloppé d'une pâte d'amande fine, fixée également avec la confiture.

Des variations établies comprennent l'incorporation de noix de coco au gâteau de base, et le remplacement de la confiture d'abricots par le caillé de citrons ou une confiture de framboise.

Liens et références[modifier | modifier le code]