Fusō (cuirassé)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Fusō (扶桑)
Image illustrative de l'article Fusō (cuirassé)
Le Fusō en 1941.

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine impériale japonaise Marine impériale japonaise
Commandé 1911
Quille posée 11 mars 1912
Lancement 28 mars 1914
Armé 18 nov. 1915
Statut coulé le 25 octobre 1944, radié des registres le 31 août 1945
Caractéristiques techniques
Type Cuirassé
Longueur 213 m
Maître-bau 30,6 m
Tirant d'eau 9,7 m
Déplacement À la construction : 30 600 - 35 900 tonnes

34 700 - 39 154 tonnes en 1935

Propulsion 24 chaudières à charbon et mazout entraînant 4 turbines à vapeur et 4 hélices

puis 6 chaudières à mazout en 1933.

Puissance 40 000 puis 75 000 ch en 1933
Vitesse 23 nœuds (42 km/h)

25 nœuds (46 km/h) en 1933

Caractéristiques militaires
Armement  
  • 12 canons de 356 mm (6x2)
  • 16 canons de 152 mm
  • 8 canons de 127 mm AA
  • jusqu'à 96 canons de 25 mm AA
  • 16 mitrailleuses de 13 mm AA
  • 6 tubes lance-torpilles de 533 mm (à la construction)
Aéronefs 3 avions
Rayon d'action 8 000 milles marins à 14 nœuds à la construction
Autres caractéristiques
Équipage 1 400 hommes

Le Fusō (扶桑, un ancien nom d'origine chinoise pour désigner le Japon), était un cuirassé de la marine impériale japonaise qui donna son nom à sa classe qui comprenait également le Yamashiro.

Sa construction commença en mars 1912, le lancement eut lieu en mars 1914 et il fut terminé en novembre 1915. Ses 6 tourelles — équipée chacune de deux canons de 356 mm — étaient placées de façon peu orthodoxe en 2-1-1-2 avec une cheminée séparant les deux tourelles du milieu (cf. dessin ci-dessous). Cette disposition n'était pas sans inconvénients obligeant à poser un blindage plus long (donc plus lourd) et gênant le pointage des canons centraux. Cependant, le Fusō avait une coque relativement fine qui lui permettait d'obtenir une vitesse de 23 nœuds (43 km/h) à la construction.

Il fut coulé en octobre 1944 avec son sister-ship le Yamashiro dans le détroit de Surigao.

Le Fusō en 1944

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]