Fury from the Deep

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fury from the Deep
Épisode de Doctor Who
Doctor Who logo 1967-1969.jpg
Le logo de la série (période 1967-1969)

Titre original Fury from the Deep
Numéro d'épisode Saison 5 (1re série)
Épisode 6 (ou 42)
Code de production RR
Réalisation Hugh David
Scénario Victor Pemberton
Production Peter Bryant
Durée 6 x 25 minutes
Diffusion 16 mars 1968 au 20 avril 1968 sur BBC One
Personnages Docteur :
2e (Patrick Troughton)
Compagnons :
Jamie McCrimmon
Victoria Waterfield
Chronologie
Précédent The Web of Fear The Wheel in Space Suivant
Liste des épisodes

Fury from the Deep (La violence des profondeurs) est le quarante-deuxième épisode de la première série de la série télévisée britannique de science-fiction Doctor Who, diffusé pour la première fois en six parties hebdomadaires du 16 mars au 20 avril 1968 et voit le départ de la série de Deborah Watling et de son personnage de Victoria Waterfield. Aucune parties complètes de cet épisode n'ayant été retrouvées, il est considéré comme disparu.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le Docteur et ses compagnons se retrouvent dans une station destinée à acheminer du gaz, se trouvant sur une petite ville cotière de l'angleterre. La ville commence à être malade à cause d'une mousse étrange se trouvant dans les tuyaux.

Casting[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le TARDIS ayant atterri près de l'océan, le Docteur, Jamie et Victoria se retrouvent à devoir ramer vers une plage d'Angleterre envahie par des algues et de la mousse. Ils y trouvent un pipe-line dans lequel on peut entendre un bruit étrange. Alors qu'il utilise son tournevis sonique pour l'ouvrir, des hommes armées enlèvent le Docteur et ses compagnons à l'aide de fusils tranquillisants. Ceux-ci se réveillent dans une station chargée de récupérer du gaz et sont questionnés sur leur présence dans une zone privée. Bien que censés être emprisonnés, le Docteur et ses compagnons commencent à fouiller les lieux pour savoir ce qui produisait ce bruit et trouvent un fragment d'algue qui semble vivant.

Très vite, Maggie Harris, la femme du technicien Frank Harris devient malade après avoir touché un échantillon d'algue, et Victoria, enfermée dans la salle d'oxygène de la station se retrouve face à une créature tentaculaire. Le Docteur et Jamie l'en délivre, mais le monstre se rétracte et Victoria est considérée comme une hystérique. Alors que des sabotages semblent avoir lieu dans la station, le chef, Robson refuse que le gaz soit coupé. Tous commencent cependant à entendre le bruit bizarre semblable à un battement de cœur dans les tuyaux.

Pendant que Frank Harris est allé chercher le Docteur pour qu'il puisse soigner sa femme, celle-ci reçoit la visite de deux réparateurs Mr Quill et Mr Oak. Les deux hommes sont marqués par des marques laissée par les algues sur leur corps et un étrange gaz sort de leur bouche. Lorsque le Docteur arrive sur place, celle-ci semble plongée dans le coma. Victoria remarque l'échantillon de mousse qui semblait destinée à Frank Harris. En l'examinant, le Docteur découvre que celle-ci ressemble à un monstre marin décrit dans un livre de légende du XVIIIe siècle. L'échantillon se met à produire un gaz étrange et une mer d'écume qui oblige le professeur, Jamie et Victoria à arrêter leurs expériences.

Après avoir perdu son sans froid devant ses collaborateurs, Robson rentre dans sa chambre où l'un des réparateurs le soumet au gaz. Bientôt, Robson est soumis à une volonté supérieure et il rejoint sur la plage, Maggie Harris elle-aussi dans un état hypnotique. Celle-ci plonge dans l'eau sous ses yeux. Pendant ce temps-là, la base reçoit la visite de Megan Jones, la directrice d'Euro Sea Gas. Assez stricte au départ, elle se met aux côtés du Docteur lorsque tous s'aperçoivent que les créatures ne s'attaquent pas seulement aux pipe-lines mais aussi à l'humanité. Se rappelant l'attaque subit par Victoria, le Docteur en conclut que l'oxygène est néfaste pour les algues. Infiltré dans la base depuis un moment sous la forme de technicien de surface, Oak et Quill tentent d'empêcher ça, mais sont démasqués par Victoria. Quill tente d'assassiner Jamie qui réussit à se défendre.

Robson s'enfuit de sa chambre et capture Victoria afin de l'amener sur une plate-forme maritime par hélicoptère. Le Docteur et Jamie partent à sa poursuite et arrivant sur la plate-forme, ils découvrent un Robson transformé en une nouvelle créature. Jamie libère Victoria qui réussit à repousser Robson grâce à ses cris et tous retournent à la base non sans un passage périlleux en hélicoptère. Le Docteur a découvert que les cris de Victoria pouvait repousser la mousse et il se sert d'un enregistrement de son cri qu'il amplifie afin de détruire complètement la créature. Ils contactent la base, Robson et Maggie Harris sont revenus à eux.

Après un repas avec l'ensemble du personnel de la base, Victoria fait part de ses sentiments à Jamie et au Docteur : voyager dans l'espace-temps ne lui a porté que des problèmes, et elle décide de rester avec eux au grand dam de Jamie. Alors que le TARDIS repart et que Victoria reste sur la plage, le Docteur dit à Jamie que lui aussi avait un faible pour elle.

Continuité[modifier | modifier le code]

  • C'est la première fois que le Docteur utilise un tournevis sonique.
  • Victoria fait remarquer que le TARDIS se pose toujours sur la planète Terre et Jamie fait remarquer que c'est vraiment souvent en Angleterre. Une ironie sur le pseudo côté aléatoire des voyages du TARDIS.
  • On apprend que le TARDIS peut flotter sur l'eau.

Production[modifier | modifier le code]

Scénarisation[modifier | modifier le code]

À l'origine de cet épisode s'en trouvait un autre, "The Slide" proposé en 1964 par le scénariste Victor Pemberton à la production de Doctor Who. Rejeté le 24 septembre 1964 par le "script-éditor" (responsable des scénarios) de l'époque, David Whitaker car il ressemblait trop à un épisode de la série "Quatermass." Cet épisode racontait l'arrivée d'une boue étrange qui prenait possession des habitants d'un petit village de l'Angleterre et fut adapté afin de servir de scénario à une pièce radiophonique de la BBC en 1966[1].

À l'été 1967, Victor Pemberton étant devenu brièvement "script éditor" de Doctor Who, lors du changement de production entre Innes Lloyd et Peter Bryant, il proposa une adaptation de "The Slide." La boue fut changée par des algues et la localisation fut amenée dans un centre de gaz naturel (dont l'exploitation s'était récemment implantée en France.) L'épisode fut commandée le 5 octobre 1967 sous le titre provisoire de “The Colony Of Devils” (la Colonie des Démons.)

Pemberton quitta très vite la charge de "script éditor" qu'il considérait comme "peu intéressante" mais son successeur Derrick Sherwin n'aimait pas vraiment ce script et procéda à plusieurs changements : Une intrigue secondaire des parties 4 et 5 fut supprimée dans laquelle on apprenait que l'algue s'était propagée dans toute la Grande Bretagne grâce aux pipe-lines, Victoria devait tuer un des faux réparateur grâce à son cri et Jamie réussissait à repousser l'algue grâce à sa cornemuse. De plus certains noms furent changés car ils ressemblaient à ceux de personnages des épisodes précédant. Ces changements déplurent à Victor Pemberton qui proposa qu'on supprime son nom du générique, mais il se ravisa. Au final, il s'agira du seul scénario écrit par lui qui aura été mis en production.

Repoussé à cause de la réécriture pour devenir l'épisode de production RR, l'épisode fut mis en chantier à l'époque de la fin de contrat de l'actrice Deborah Watling qui ne souhaitait pas rempiler une année supplémentaire et le script fut modifié une nouvelle fois pour inclure son départ.

Casting[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le réalisateur engagé pour cet épisode fut Hugh David, qui avait précédemment réalisé « The Highlanders » et dont ce fut la dernière réalisation pour la série Doctor Who.

Après avoir espérés (en vain) pouvoir tourner dans une réelle raffinerie, les tournages des plans extérieurs eurent lieu du 4 au 6 février 1968 au Red Sands Sea Fort, sur les bords de la Tamise ainsi que sur la plage de Botany Bay dans le Kent. Sur une suggestion d'un des assistants de production Michael Briant, le tournevis utilisé par le Docteur fut remplacé par un "tournevis sonique" une bizarrerie qui deviendra un des accessoires préféré du Docteur. Du 7 au 8 février furent tournés les plans de mousses dans les studios d'Ealing afin de pouvoir utiliser une machine à mousse de la BBC et le 12 février les plans d'hélicoptères furent filmés au Denham Aerodrome à Denham dans le Buckinghamshire. C'est seulement à ce moment là que le script acquis son nom définitif de "Fury from the Deep" afin d'éviter d'utiliser le mot "Devil" bannit par la BBC, ce qui en fait le seul épisode de l'ère Troughton a ne pas commencer par "The".

Comme l'habitude le voulait, chaque parties furent tournées au studio BBC D de Lime Grove, les épisodes étant répétés toute la semaine avant d'être enregistrés d'un seul tenant dans la journée du samedi. La première partie fut tournée le 24 février 1968. La production dû revenir dans les studios d'Ealings du 5 au 6 mars pour tourner la bataille entre le Docteur et Robson au milieu de la mousse et ayant lieu dans les parties 5 à 6.

La dernière partie fut enregistrée dans le Studio 1 du centre télévisuel de la BBC. Le studio D de Lime Grove était trop étroit pour une série comme Doctor Who, mais la BBC leur avait souvent refusé ce changement de studio. Suite au déménagement, la dernière partie fut enregistrée le 29 mars 1968.

Diffusion et Réception[modifier | modifier le code]

Épisode Date de diffusion Durée Téléspectateurs
en millions
Archives
Épisode 1 16 mars 1968 24:54 8,2 Bande audio et quelques extraits vidéos
Épisode 2 23 mars 1968 23:08 7,9 Bande audio et quelques extraits vidéos
Épisode 3 30 mars 1968 20:29 7,7 Bande audio et quelques extraits vidéos
Épisode 4 6 avril 1968 24:17 6,6 Bande audio et quelques extraits vidéos
Épisode 5 13 avril 1968 23:40 5,9 Bande audio et quelques extraits vidéos
Épisode 6 20 avril 1968 24:24 6,9 Bande audio et quelques extraits vidéos
Diffusé en six parties du 16 mars au 20 avril 1968, l'épisode débuta par score de 8,2 millions de téléspectateurs pour descendre vers 5,9 puis 6,9 durant les deux dernières semaines[2],[3].

Dans l'édition du programme télévisé, Radio Times datant du 20 au 26 janvier 1968, un article nommé "The Monstrous World of Doctor Who", et écrit par Gay Search, faisait la promotion de cet épisode en décrivant le monstre que le Docteur allait affronter.

Pour une raison étrange, la partie 3 avait pour musique de générique celui des premières saisons.

L'épisode est plutôt bien apprécié restrospectivement : Le Doctor Who : The Discontinuity Guide considère que l'épisode est typique de l'épisode effrayant ("behind the sofa"), même s'il met en scène une histoire inhabituelle, un personnage féminin fort et quasiment aucun mort. Le Doctor Who, the Television Companion renvoie aussi aux images effrayantes de cet épisode : l'attaque d'Oak et Quills, Victoria attaquée par une créature dont la tentacule sort des conduits de ventilation, Maggie Harris se jetant à l'eau à la fin de l'épisode, etc. Paul Clifton, écrit aussi dans le DWB N°119, de novembre 1993 qu'une des clés de cette histoire reste le fait que la base est fait de gens ordinaires et non d'une base top-secrète comme précédemment[4].

Épisodes manquants[modifier | modifier le code]

Dans les années 1970 à des fins d'économie, la BBC détruisit de nombreux épisodes de Doctor Who. La totalité de Fury from the Deep fut détruite vers l'année 1974. La bande audio et des captures d'écrans (les « télésnaps » inventions de la BBC) purent permettre de reconstruire cet épisode, notamment sous forme de roman photo[5].

Néanmoins quelques extraits survécurent : ainsi le début de l'épisode où le TARDIS se pose sur l'eau a été réutilisé pour la dixième partie de « The War Games ». D'autres passages furent découverte en Australie et rendus à la BBC par Damien Shanahan en 1996. En effet, lors de la diffusion à l'étranger, certains passages de la première partie, jugés trop violents ou inutiles furent censurés et ces bandes censurées ont été retrouvées. On trouve ainsi la scène d'agression de Maggie Harris par Oark et Quills, le meurtre d'un garde par Robson et la mort de Van Lutyens. Enfin, en juillet 2003, 3 minutes 20 de la partie 6 furent découvert dans les archives de la BBC par Andrew Martin. Il s'agissait de rushs de la bataille finale entre le Docteur et la créature d'algue.

Novélisation[modifier | modifier le code]

L'épisode fut novélisé sous le titre de « Fury from the Deep » par Victor Pemberton lui-même, en mai 1986 sous le numéro 110 de la collection Doctor Who des éditions Target Book. Cette novélisation ressortit dans une version « étendue » le 16 octobre 1986 et n'a jamais connue de traduction.

Édition VHS, cassette audio, CD et DVD[modifier | modifier le code]

L'épisode n'a jamais été édité en français, mais a connu plusieurs éditions aux Royaume-Uni, en Australie et aux États-Unis.

  • La bande son de l'épisode retrouvée par les fans a été éditée sur cassette en 1993 avec une narration de Tom Baker.
  • Les quelques extraits (les passages de la censure australienne et une vidéo du tournage couleurs en 8 mm) sont sortis en VHS dans le documentaire "The Missing Years."
  • Ces extraits sont aussi disponibles dans le coffret DVD Doctor Who, Lost in Time sorti en novembre 2004 et réunissant tous les passages d'épisodes perdus.
  • En 1999, un documentaire de fan de 50 minutes nommé « The Making of Fury from the Deep » incluait les télésnaps de l'épisode avec l'interview des différents protagonistes de l'époque.
  • La bande son ressortit en version remasterisée en CD en 2004 avec la voix off de Frazer Hines servant d'introduction et de lien entre les différents passages.
  • Une version abrégée de la novelisation, lue par le fils de Patrick Troughton, David Troughton est aussi disponible sur six CD depuis le 7 juillet 2011 aux éditions Audiogo. Cet enregistrement comporte de nouveaux sons.
  • Une reconstruction de l'épisode a été effectuée par l'équipe de « Loose Cannon Productions » en février 2005 [6]. L'épisode, diffusé gratuitement par VHS est constitué d'un diaporama à partir des bandes son, des télésnaps de l'épisode et des passages censurés en Australie. Elle y inclut également une introduction et une conclusion par Roy Spencer (Harris), un mini-documentaire sur les coulisses de l'épisode, une interview de Roy Spencer et le documentaire « The Making of Fury from the Deep ».

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Shannon Sullivan, « The Lost Episodes », A Brief History of Time (travel) (consulté le 21/02/2013)
  2. Shaun Lyon et al., « Fury from the Deep » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Outpost Gallifrey, 31 mars 2007. Consulté le 30 août 2008
  3. « Fury from the Deep », Doctor Who Reference Guide (consulté le 30 août 2008)
  4. « Fury From the Deep en détail », BBC (consulté le 21 février 2013)
  5. « Fury from the Deep en diaporama », BBC (consulté le 21 février 2013)
  6. « Fury From The Deep », Loose Cannon Productions (consulté le 21 février 2013)