Fursuit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Photo de groupe de participants à une fursuit.

La fursuit[1] est un costume (suit, en anglais) représentant en général un animal anthropomorphe à fourrure (fur, en anglais), associé au fandom furry (ou furry). Le déguisement peut être seulement limité à l'ajout d'oreilles ou d'une queue, d'un maquillage sur le visage, mais aussi être constitué d'un costume enveloppant tout le corps et incluant un système réfrigérant, des parties mobiles, etc.

Les fursuits sont similaires aux costumes portés par certaines mascottes d'équipes sportives[2] ou par les personnages de fiction dans les parcs d'attractions. Les costumes sont souvent créés de manière unique et artisanale par des passionnés de fandom furry via internet, mais peuvent aussi s'acheter lors des rassemblements ludiques (voire des conventions) ou être vendus aux enchères.

La personne qui la porte s'incarne alors dans le personnage représenté, lors des rassemblements. Elle le fait par goût personnel, pour une œuvre charitable, ou alors dans un but lucratif.

Le cosplay : cette activité est aussi appelée « cosplay ». Faire du cosplay consiste à s'habiller à l'imitation d'un personnage, en général de jeu vidéo ou de Manga. Le fursuit est une variante de cosplay.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fursuiter en tant que tel est probablement apparu avant les conventions furry (donc entre 1984 et 1989), lorsque les premières rencontres furry se sont faites dans des conventions de science-fiction ou dans des furmeets personnelles. Dans « Confurence 0 » en 1989 (la première convention), une programmation nommée Furry Costuming (costumes furry) a eu lieu dans l'hôtel[3].

Le terme fursuit est supposé avoir été créé par Robert King en 1993[4].

Types de fursuit[modifier | modifier le code]

La fursuit standard est un costume intégral avec une tête, les pattes avant (mains), les pattes arrière (pieds), et un corps avec une queue attachée. Dans certains cas, la queue est fixée grâce à un système de ceinture et sort du costume par un trou[5]. Beaucoup de fursuits comportent des parties spéciales intégrées au costume. Afin de donner à ces parties la forme désirée, elles sont fabriqués, entre autres matériaux avec du carton (mais rarement, à cause de l'humidité) ou plus souvent avec de la mousse de polyuréthane. Pour la tête, l'armature peut être faite avec des cerclages de fer ou d'acier, et s'il y a des dents, celles-ci peuvent être en plastique (pâte Fimo)[6].

Les prix peuvent être très variés en fonction du costume, des matériaux utilisés[7], de la complexité ou de son histoire. Cela va de quelques centaines d'euros à parfois des milliers d'euros. Les fans du fandom furry peuvent également en construire eux-mêmes via des tutoriels ou des conseils sur des forums de discussion ou des newsgroups[8].

Il existe également des costumes partiels constitués de tous les éléments précédents, sauf du corps. Ceci permet au porteur d'avoir différents vêtements par-dessus les pattes, la tête ou la queue, comme un autre costume ou des vêtements de ville. Dans les costumes partiels, la queue est généralement attachée à une ceinture.

Plus récemment, un troisième type de costume a été développé. Il se compose simplement d'une tête, des bras et d'un pantalon faits pour ressembler aux les jambes, à la queue et aux pieds d'un animal particulier, ou alors faire apparaître un torse à la place du haut des jambes. Ce type de costume est surtout adapté pour les personnages qui ne portent qu'un tee-shirt sans pantalon, ou juste ceux qui ne portent qu'un pantalon[9].

Importance du mouvement[modifier | modifier le code]

Tous les furs ne sont pas intéressés par les fursuits, et il y en a encore moins qui en possèdent une. Au Midwest FurFest 2006, 213 des 1 441 participants ont été dans la fursuit parade[10], alors que 353 des 2 849 ont porté une fursuit à Anthrocon 2007 et de 1 044 sur 5 179 pour Anthrocon 2012. Dans un sondage internet de 2007 portant sur 600 participants, le département de psychologie de l'université de Californie, Davis a trouvé que 18 % des sondés possèdent une fursuit[11].

Motivation[modifier | modifier le code]

Les furries qui possèdent une fursuit les portent pour des parades, des expositions, des conventions ou des rencontres informelles (furmeets). Dans la plupart des cas, la fursuit représente un personnage et est utilisé pour des jeux de rôle, ou pour montrer la « véritable » personnalité du porteur.

Certains joueurs de jeu de rôle grandeur nature créent des costumes élaborés, y compris des fursuits, pour leur propre personnage. Ils portent généralement une fursuit partielle ou complète, en fonction des besoins du personnage. Les armes et boucliers peuvent être portés et utilisés par les joueurs, bien que chaque convention ou rencontre ait ses propres règles concernant le port d'armes[12]. C'est similaire au cosplay, sauf qu'il n'y a pas l'attrait pour un personnage d'un grand média, avec une référence à la culture japonaise, comme les mangas, animes ou les jeux vidéo.

D'autres furries portent une fursuit dans l'optique de trouver un emploi ou de porter l'attention sur un évènement ou une association. Cela peut inclure les mascottes de baseball par exemple ; cependant toutes les mascottes ne sont pas des furries, tout comme les fursuits ne sont pas toutes des mascottes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Définition du genre du mot sur fr.wikifur.com
  2. (en) « Fursuiting », sur NuFurry.com (consulté en 28 février 2011)
  3. (en) « Histoire des fursuits » (consulté en 28 février 2011)
  4. (en) (en) Adam Riggs, Critter Costuming, Ibexa Press,‎ 2004, 13 p. (ISBN 978-0967817071, lire en ligne)
  5. (en) « Furry text », sur Shadow Wulf's Alphas,‎ 2000 (consulté le 3 novembre 2007)
  6. (en) Tani da real, « Exemple de matériel utilisé pour une fursuit »
  7. (en) «  'Furries' Descend On Golden Triangle », WTAE-TV,‎ 16 juin 2006 (lire en ligne)
  8. (en) Beetels, « Tutoriels »
  9. (en) Adam Riggs, Critter Costuming: Making Mascots and Fabricating Fursuits, Ibexa Press,‎ 2004 (ISBN 0967817072)
  10. (en) « 2006: A Year of Records » (consulté en 28 février 2011)
  11. (en) University of California, Davis Department of Psychology, « Furry Survey Results »,‎ 5 mai 2007 (consulté le 5 mai 2007)
  12. (en) « Anthrocon Standards of Conduct (v.2.2) », Anthrocon,‎ 28 mars 2006 (consulté le 4 avril 2008)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]