Furies de Toronto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Furies de Toronto

Fondé le 1998 sous le nom des Aeros de North York
Siège Toronto Flag.svg Toronto,
Drapeau de l'Ontario Ontario,
Drapeau du Canada Canada
Patinoire (aréna) George Bell Arena
(2 000 places)
Couleurs Bleu royal et blanc
           
Ligue Ligue canadienne de hockey féminin
Capitaine Tessa Bonhomme
Entraîneur-chef Chris Brennan
Entraîneur(s) associé(s) Brad Williams
Ruth Yoh Campkin>
Directeur général Jan Hoover
Site web www.cwhl.ca
Les couleurs des Furies de Toronto sont le bleu et le blanc.

Les Furies de Toronto sont une équipe féminine professionnelle de hockey sur glace de Toronto, en Ontario. L'équipe joue ses matchs à domicile au George Bell Arena situé dans le parc Runnymede (en) de Toronto[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Furies évoluent dans la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) depuis sa saison inaugurale de 2007-08. Auparavant l'équipe évoluait dans la Ligue nationale féminine de hockey (NWHL).

L'équipe a porté plusieurs noms au cours de son existence comme les Aeros de North York[2], les Aeros de Beatrice, les Aeros de Toronto (en). En septembre 2011, l'équipe adopte le nom des Furies de Toronto après un concours télévisé What's In a Name? ; les joueuses votent alors sur l'un des cinq noms suggérés par les fans. Les cinq noms étant : Force, Tornadoes, Snipes, Furies et Vamps. La plupart des joueuses présentes sont des Aeros de Toronto de la saison en 2010-11.

LNHF[modifier | modifier le code]

L'équipe est fondée en 1998 sous le nom des Aeros de North York puis rebaptiser en 1999 Aeros de Beatrice (nommé d'après le nom de leur sponsor, Beatrice Foods Canada). À cette époque, l'équipe évolue dans la Ligue nationale féminine de hockey (LNHF). Le 22 mars 1998, Dana Antal marque un but à 5:31 minutes de la période de temps supplémentaire sur une passe de Jennifer Botterill pour donner la victoire 3-2 de l'Oval X-Treme de Calgary au Tournoi national féminin Esso (en) contre les Aeros de North York [3]. Les Aeros représentant la province de l'Ontario.

Lors de la saison 1999-2000, les Aeros de Beatrice jouent contre les Panthères de Sainte-Julie dans le match de championnat de la LNHF. Dans le deuxième match de la finale, Cherie Piper marque le but gagnant avec 9:06 minutes à disputer en première période, et Lauren Goldstein obtient le blanchissage pour les Aeros. Avec la victoire 1-0, les Aeros de Beatrice gagnent le championnat basée sur le différentiel de buts des deux matchs

Date Adversaire Matchs de la série finale 1999-2000
18 mars 2000 Panthères de Sainte-Julie match nul 2-2
19 mars 2000 Panthères de Sainte-Julie Toronto gagne 2-1

L'équipe change de nom en 2003 pour adopter le nom des Aeros de Toronto. Puis devient les Aeros de Mississauga en 2006-07[4]. L'équipe joue ses matchs à domicile au Beatrice Ice Gardens situé sur le campus de l'Université York. La NWHL cesse ses activités en 2007 et l'équipe aura remporter 4 championnats : 1999-2000, 2000-01, 2001-02 et 2004-05.

LCHL[modifier | modifier le code]

Lors de la création de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF), l'équipe prend le nom des Chiefs de Mississauga pour 3 saisons (2007-08, 2008-09 et 2009-10). L'équipe revient au nom des Aeros de Toronto à la saison 2010-11 et joue ses matchs à domicile au Centre MasterCard de Toronto.

Malgré une saison difficile en 2010-11, les Aeros réussissent à se qualifier pour les séries éliminatoires de fin de saison. Lors de ses séries, elles éliminent les Blades de Boston en deux matchs et peuvent ainsi participer au tournoi de Championnat de la Coupe Clarkson.

Date Adversaire Matchs de la série éliminatoire LCHF 2011
11 mars 2011 Boston Toronto gagne 4-2
12 mars 2011 Boston Toronto gagne 3-1
13 mars 2011 Boston Un 3e match n'est pas nécessaire dans la série 2 dans 3 puisque Toronto a gagné les deux premiers matchs

Lors de la Coupe Clarkson 2011, l'Équipe de Toronto surprend avec deux victoires en 3 matchs et se rend en match de finale. Les Aeros sont finalement défaits 5-0 dans le match final de la Coupe par les Stars de Montréal qui remportent la Coupe Clarkson[5].

Résultats des matchs du Aeros de Toronto à la Coupe Clarkson 2011
Date Match Score final
24 mars 2011 Toronto - Brampton Aeros de Toronto 3-2
25 mars 2011 Minnesota - Toronto Aeros de Toronto 6-0
26 mars 2011 Toronto - Montréal Stars de Montréal 2-1
27 mars 2011 Toronto - Montréal Stars de Montréal 5-0

Parcours des saisons[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison
Saison PJ V D N BP BC Pts
1998-99 40 37 2 1 189 39 75
1999-2000 40 35 3 2 217 37 72
2000–01 40 35 2 3 222 48 73
2001–02 30 23 2 5 149 39 51
2002–03 36 32 3 1 201 54 65
2003–04 36 33 2 1 197 42 67
2004–05 36 24 8 4 142 68 54
2005–06 36 13 19 4 114 127 32
2006–07 21 15 6 0 107 51 31
2007–08 30 21 8 1 115 61 43
2008–09 26 16 8 2 n/a n/a 34
2009–10 30 21 8 1 n/a n/a 43
2010–11 26 8 13 5 83 98 21
2011–12 27 9 13 5 75 105 26

Classement des Furies[modifier | modifier le code]

= Indique une première place lors de la saison régulière
= Indique la conquête du championnat de la Ligue
Saison Ligue Saison régulière Série éliminatoire
1998-99 Ligue nationale féminine de hockey (LNHF) Termine 1er, Division de l'ouest Perd en première ronde
1999-2000 Ligue nationale féminine de hockey Termine 1er, Division de l'ouest Gagne le Championnat LNHF
2000-01 Ligue nationale féminine de hockey Termine 1er, Division de l'ouest Gagne le Championnat LNHF
2001-02 Ligue nationale féminine de hockey Termine 1er, Division de l'ouest Gagne le Championnat LNHF
2002-03 Ligue nationale féminine de hockey Termine 1er, Division centrale Finaliste, perd en finale de championnat
2003-04 Ligue nationale féminine de hockey Termine 1er, Division centrale Perd en première ronde
2004-05 Ligue nationale féminine de hockey Termine 2e, Division centrale Gagne le championnat LNHF
2005-06 Ligue nationale féminine de hockey Termine 4e, dernière position au classement Division centrale ne se qualifie pas pour les séries éliminatoires
2006-07 Ligue nationale féminine de hockey Termine 3e (une seule division) Perd en première ronde
2007-08 Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) Termine 2e, Division centrale Finaliste, perd en finale de championnat
2008-09 Ligue canadienne de hockey féminin Termine 3e, (une seule division) Finaliste, perd en finale de championnat
2009-10 Ligue canadienne de hockey féminin Termine 2e, (une seule division) Perd en première ronde
2010-11 Ligue canadienne de hockey féminin Termine 4e Finaliste de la Coupe Clarkson
2011-12 Ligue canadienne de hockey féminin Termine 4e aucune victoire et trois défaites au tournoi de la Coupe Clarkson, est éliminé

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

La gardienne régulière est Sami Jo Small.
Gardiennes
Numéro Nationalité Joueuse Équipe précédente Lieu de naissance
31 Drapeau : Canada Erika Vanderveer[6] Barracudas de Burlington Bradford, Ontario
30 Drapeau : Canada Jamie Tessier[7] Lancers de l'Université de Windsor (en) Sudbury, Ontario
1 Drapeau : Canada Sami Jo Small Équipe Nationale du Canada Winnipeg, Manitoba
Défenseurs
Numéro Nationalité Joueuse Équipe précédente Lieu de naissance
25 Drapeau : Canada Tessa Bonhomme Équipe Nationale du Canada Sudbury, Ontario
19 Drapeau : Canada Britni Smith Skating Saints de St-Lawrence Port Perry, Ontario
18 Drapeau : États-Unis Lexi Hoffmeyer[8] Black Bears du Maine Detroit, Michigan
12 Drapeau : Canada Martine Garland Wildcats du New Hampshire Toronto, Ontario
4 Drapeau : Canada Michelle Bonello[9] Lakers du Mercyhurst College (en) Mississauga, Ontario
2 Drapeau : Canada Haleigh Callison Thunderbirds de l'Université de Colombie Britannique (en) Smithers, Colombie-Britannique
Attaquantes
Numéro Nationalité joueuse Équipe précédente Lieu de naissance
96 Drapeau : Canada Kelly Zamora Warriors du Wayne State University (en) Oshawa, Ontario
67 Drapeau : Canada Rebecca Davies X-Women de l'Université St-Francis Xavier (en) Toronto, Ontario
44 Drapeau : Canada Kori Cheverie Huskies de l'Université St-Mary (en) Truro, Nouvelle-Écosse
27 Drapeau : Canada Kristy Zamora Bears de Brown Oshawa, Ontario
16 Drapeau : Canada Frances McPhail Purple Eagles de l'Université Niagara Vancouver, Colombie-Britannique
15 Drapeau : Canada Jesse Scanzano (en) Lakers du Mercyhurst College Montréal, Québec
14 Drapeau : Canada Mandy Cole Lionnes de l'université York (en) London, Ontario
11 Drapeau : Canada Amy Jack Cheltenham, Ontario
9 Drapeau : Canada Jennifer Brine Crimson d'Harvard Truro, Nouvelle-Écosse
7 Drapeau : Canada Mallory Deluce (en) Badgers du Wisconsin London, Ontario
6 Drapeau : Canada Meagan Aarts Black Bears du Maine Wattford, Ontario
5 Drapeau : Canada Amanda Klassen[10] Tigers de l'Institut de technologie de Rochester (en) Winnipeg, Manitoba

Source[11]:

Équipe de soutien et d'entraineurs[modifier | modifier le code]

  • Directeur général : Jan Hoover
  • Entraineur-chef : Chris Brennan
  • Entraineur-adjoint : Brad Williams
  • Entraineur-adjoint : Ruth Yoh Campkin
  • Responsables des relations publiques : Dan Wilson

Source [12]:

Joueuses notables au cours de l'histoire de l'équipe[modifier | modifier le code]

Ancien no  Joueuse Lieu de naissance Statut actuel
91 Drapeau : Canada Geraldine Heaney (en)(Défenseur) Weston, Ontario Retirée
14 Drapeau : Canada Cherie Piper (Attaquante) Scarborough, Ontario Joue maintenant pour le Thunder de Brampton et l'Équipe Nationale du Canada
8 Drapeau : Canada Angela James (Attaquante) Toronto, Ontario Retirée
77 Drapeau : Canada Cassie Campbell (Attaquante) Brampton, Ontario Journaliste pour CBC Sports
71 Drapeau du Canada Becky Kellar (Défenseur) Hagersville, Ontario Joue maintenant pour le Thunder de Brampton et l'Équipe Nationale du Canada
9 Drapeau : Canada Gillian Ferrari (Défenseur) Thornhill, Ontario Retirée
11 Drapeau : Canada Cheryl Pounder (Défenseur) Toronto, Ontario Retirée
17 Drapeau : Finlande Sari Krooks (Attaquante) Vaasa, Finlande Retirée
34 Drapeau : Canada Nicole Corriero (en)

(Attaquante)

Thornhill, Ontario Retirée
17 Drapeau : Canada Jennifer Botterill (Attaquante) Winnipeg, Manitoba Retirée

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]