Furie (film, 1978)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le film de Brian De Palma. Pour le film de Fritz Lang, voir Furie (film, 1936).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Furie.

Furie

Titre original The Fury
Réalisation Brian De Palma
Scénario John Farris
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Frank Yablans Présentations
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Sortie 1978
Durée 118 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Furie (The Fury) est un film américain réalisé par Brian De Palma, sorti en 1978.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Robin Sandza assiste impuissant à la mort de Peter, son père, lors de ce qui semble être une attaque terroriste sur une plage du Moyen-Orient. Cependant, Peter échappe de justesse à la mort et comprend rapidement que l'attaque était une mise en scène organisée par une agence gouvernementale américaine. Son but : s'emparer de Robin, doué de perception extra sensorielle. Peter met tout en œuvre pour retrouver son fils et finit par croiser la route de Gillian, une jeune femme dotée du même pouvoir que Robin.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Projet[modifier | modifier le code]

Après avoir réalisé Carrie au bal du diable (1976), Brian De Palma souhaite adapter le livre de science-fiction L'Homme démoli d'Alfred Bester qui se déroule au XXIVe siècle et traite d'un monde où le meurtre a disparu grâce à la télépathie[4]. Sans être réellement intéressé par la télépathie, De Palma juge que la télépathie ou la télékinésie sont des thèmes qui peuvent permettre, au cinéma, de raconter une histoire avec « des images fortes[4]. » Comme le budget d'un tel film ne lui permet pas de trouver facilement de producteur, il décide de commencer par réaliser un film moins ambitieux financièrement sur un thème proche pour prouver qu'il est capable d'en faire un succès (Néanmoins Furie ne sera pas un succès suffisant pour convaincre de sa capacité à diriger un film aussi cher que son adaptation de L'Homme démoli et ce film ne sera jamais réalisé[4].)

Le scénario de Furie est une adaptation d'un roman de John Farris par l'auteur[4]. De Palma n'a pas lu le roman, le scénario lui étant parvenu directement[4]. Le projet lui est proposé par le producteur Frank Yablans car il juge que le sujet est proche de celui de Carrie au bal du diable[4]. C'est pour Brian De Palma sa première occasion de tourner un véritable film de studio[4].

Casting[modifier | modifier le code]

Amy Irving, qui interprétait l'une des rares survivantes dans Carrie au bal du diable (1976), précédente œuvre du cinéaste, interprète ici un personnage similaire à celui tenu par Sissy Spacek[réf. nécessaire]. Brian De Palma retrouve également William Finley, après Dionysus in '69 (1970), Sœurs de sang (1973) et Phantom of the Paradise (1974). Charles Durning a quant à lui tourné dans Hi, Mom! (1970) et Sœurs de sang (1973).

Daryl Hannah et Laura Innes, qui interprètent respectivement Pam et Jody, y trouvent leurs premiers rôles au cinéma. Ce film marque aussi les débuts de Dennis Franz, qui jouera à nouveau sous la direction de Brian De Palma dans Pulsions (1980), Blow Out (1981) et Body Double (1984). Par ailleurs, c'est la première apparition au cinéma de James Belushi qui a ici un tout petit rôle d'extra sur la plage[3].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage s'est déroulé à Bolingbrook, Chicago et Lake Forest, dans l'Illinois, ainsi qu'à Césarée en Israël[5].

Musique[modifier | modifier le code]

La musique du film est composée par John Williams. Après le décès de son « compositeur attitré » Bernard Herrmann, Brian De Palma s'est tourné vers l'un des « élèves » de ce dernier[7].

Liste des titres[6]
  1. Main Title - 3:12
  2. For Gillian - 2:42
  3. Vision on the Stairs - 4:09
  4. Hester's Theme and the House - 4:35
  5. Gillian's Escape - 6:14
  6. The Search for Robin - 2:42
  7. Death on the Carousel - 2:51
  8. Gillian's Vision - 4:02
  9. Death on the Carousel and End Titles - 8:28
  10. Epilogue - 4:37

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a généré 24 000 000 $ de recettes dans le monde[8]. En France, il totalise 511 504 entrées, dont 182 663 à Paris[9].

Il a reçu un accueil critique favorable, recueillant 78% de critiques positives sur Rotten Tomatoes.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Samuel Blumenfeld et Laurent Vachaud, Brian de Palma : Entretiens avec Samuel Blumenfeld et Laurent Vachaud, Calmann-Lévy,‎ 2001, 214 p. (ISBN 2-7021-3061-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Aubrey Solomon, Twentieth Century Fox: A Corporate and Financial History, Scarecrow Press (1989) p. 258
  2. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  3. a et b (en) « The Fury … how I feel about Brian De Palma », sur ThomasPluck.com,‎ 15 juillet 2008 (consulté le 3 août 2014).
  4. a, b, c, d, e, f et g Blumenfeld et Vachaud, p. 72-73.
  5. (en) Lieux de tournage sur l’Internet Movie Database
  6. a, b et c (en) « John Williams The Fury (Original Motion Picture Soundtrack) », sur Allmusic.com (consulté le 3 août 2014).
  7. « Furie de Brian De Palma - Critique et analyse », sur DVD Classik.com (consulté le 3 août 2014).
  8. (en) « The Fury », sur WorldWideBoxOffice.com (consulté le 3 août 2014).
  9. « Box-office de Furie », sur JP's box-office (consulté le 3 août 2014).
  10. (en) Distinctions sur l’Internet Movie Database