Fundoshi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
fundoshi porté lors d'une matsuri

Le fundoshi (?) est le sous-vêtement traditionnel pour homme du Japon. Courant au début du XXe siècle , le fundoshi a subi après la Seconde Guerre mondiale et l'occupation américaine, le même sort que les bains publics mixtes. Dans la vie quotidienne, les sous-vêtements occidentaux ont aujourd'hui remplacé le fundoshi. Cependant, il reste utilisé dans les fêtes traditionnelles japonaises, porté seul ou avec une veste. Ce sous-vêtement est considéré comme un pagne japonais[Par qui ?].

Le fundoshi peut se présenter comme un long morceau de tissu rectangulaire. Il peut aussi être composé d'un rectangle de tissu, cousu sur un de ses petits côtés perpendiculairement à une ceinture.

Dans la fiction, et très rarement dans la réalité, le fundoshi peut être aussi porté par des femmes.

Variétés[modifier | modifier le code]

Il existe de nombreuses variétés, mais voici les plus courantes :

  • Rokushaku fundoshi (六尺褌?)
  • Etchū fundoshi (越中褌?)
  • Mokko fundoshi (畚褌?)
  • Wari fundoshi (割褌?)
  • Kuroneko fundoshi (黒猫褌?)

Rokushaku fundoshi[modifier | modifier le code]

Rokushaku signifie littéralement 6 shaku, soit 228 cm environ. On considère que la mesure exacte pour chacun correspond à l'écartement des bras plus la moitié de celle-ci. Quant à la largeur, elle peut varier de 25 cm à 36 cm selon l'âge ou les goûts.

Il découvre les hanches, les cuisses et les fesses. Temps estimé pour mettre le fundoshi : 10 à 20 secondes.

Etchū fundoshi[modifier | modifier le code]

Littéralement « qui dépasse de moitié ». D'une longueur qui correspond à l'écartement des bras. Il est en forme de T, une grande bande (semblable au rokushaku) avec de chaque côté une bande ou une ficelle qui se noue à la taille. Très simple à porter mais aussi très bon marché, il est le plus représenté.

Il découvre les hanches et les cuisses. Temps estimé pour mettre le fundoshi : 5 secondes.

Mokko fundoshi[modifier | modifier le code]

On pourrait dire qu'il s'agit d'un rokushaku pré-noué. Il reproduit la forme de ce dernier. Mais il s'enfile comme un slip avec juste une ficelle à nouer sur le côté.

Il en existe deux sortes : l'originale qui découvre seulement les hanches et les cuisses, et la variante, aussi appelée T mokko, qui découvre les hanches, les cuisse et les fesses. Temps estimé pour mettre le fundoshi : 3 secondes.

Wari fundoshi[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un fundoshi de bain. Plus léger que les autres, mais qui reprend la forme du rokushaku fundoshi.

Temps estimé pour mettre le fundoshi : 10 secondes.

Kuroneko fundoshi[modifier | modifier le code]

Il s'agit là encore d'un fundoshi de bain, plus léger que les autres, qui reprend aussi la forme du rokushaku fundoshi.

Temps estimé pour mettre le fundoshi : 10 à 15 secondes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Mawashi, sorte de fundoshi renforcé pour les combattants de sumo.