Fumiko Kometani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fumiko Kometani, née à Osaka au Japon en 1931, est une écrivaine et artiste peintre japonaise[1],[2], résidente de longue date aux États-Unis. Kometani bénéficie d'une bourse et déménage aux États-Unis en 1960, alors qu'elle travaille comme peintre abstrait, fréquente la MacDowell Colony au New Hampshire où elle rencontre son mari, Josh Greenfeld (en) (à présent installé en Californie), avec qui elle vit trois ans à New York. Par son mariage avec Greenfeld elle se convertit au judaïsme. Après le retour de la famille au Japon il s'avère que l'un de ses enfants est handicapé mental, après quoi Kometani se lance dans une carrière littéraire. Son fils ainé, Karl Taro Greenfeld (en), est également écrivain.

Elle a écrit des essais, entre autres sur Norman Mailer, Arthur Miller, Art Carney, Zero Mostel et Alan Schneider, des écrits politiques au milieu des années 1970, des nouvelles et des romans. Elle est lauréate du prestigieux prix Akutagawa en 1985 et du prix de littérature féminine en 1989.

Prix[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Foumiko Kometani: Un-handicapped Art », Asia Pacific Arts, UCLA,‎ 25 juin 2004 (lire en ligne)
  2. Chieko Irie Mulhern, Japanese women writers: a bio-critical sourcebook, Greenwood Press,‎ 1994, 190–199 p. (ISBN 0-313-25486-9, lire en ligne)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]