Fuligule de Madagascar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fuligule de Madagascar

Description de cette image, également commentée ci-après

Aythya innotata

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Anseriformes
Famille Anatidae
Genre Aythya

Nom binominal

Aythya innotata
Salvadori, 1894

Statut de conservation UICN

( CR )
CR D :
En danger critique d'extinction

Répartition géographique

Description de l'image  RangeMadagascarPochard.PNG.


Le Fuligule de Madagascar (Aythya innotata) est une espèce de palmipède appartenant à la famille des Anatidae. C'est un canard de plongée extrêmement rare du genre Aythya, qu'on a cru éteint. Avant sa redécouverte en 2006, la dernière observation confirmée de l'espèce a été faite au bord du lac Alaotra sur le plateau central de Madagascar en 1991. Le seul mâle rencontré a été alors capturé et conservé dans le Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza à Antananarivo[1] jusqu'à sa mort, un an plus tard. Depuis, il a été considéré comme éteint. Mais en 2006, les chercheurs de The Peregrin Fund ont fait la découverte de 9 individus adultes et 4 canetons sur un lac isolé dans le nord-ouest de Madagascar. Début 2012, suite à un programme de conservation lancé en 2009 et supervisé par Wildfowl and Wetlands Trust et Durrell Wildlife Conservation Trust, 18 canetons sont nés dans un centre de reproduction malgache[2] grâce aux œufs récoltés dans les nids bordant le lac Matsaborimena.


Morphologie[modifier | modifier le code]

Cet oiseau présente un dimorphisme sexuel. L'espèce se distingue des autres canards par son plumage sombre général, le dessous blanc de la queue et par la barre alaire s'étendant sur toute la longueur de l'aile[3]. Le plumage du mâle est roux, châtaigne et sombre. Il a les yeux blancs et dispose d'une discrète barre alaire blanche également avec un bec marron et bleuâtre au bout. La femelle est plus terne, et sans les yeux bleus. Sa longueur est de 45 à 56 cm.

Biologie[modifier | modifier le code]

Ce canard plongeur est confiné aux lacs et marais d'eau douce peu profonds qui combinent des eaux libres et des secteurs de végétation dense. Il se nourrit d'invertébrés et de graines de plantes aquatiques en plongeant fréquemment dans les eaux peu profondes. Il est vu généralement seul, parfois en couple. La taille de la couvée est de deux en moyenne et la couvaison a été observée en mars-avril[3].

Menaces[modifier | modifier le code]

La destruction des habitats (incluant la transformation des zones d'habitats en rizière, le drainage et remblaiement, la diminution de la qualité de l'eau due à l'érosion des collines aux alentours), l'introduction d'espèces exotiques, la mort dans des filet de pêche et la chasse ont été ses principales menaces dans son habitat originel, le lac Alaotra. Mais dans son refuge actuel, il est aussi menacé par la dégradation de son habitat.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :