Fujiwara no Fusasaki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fujiwara no Fusasaki (藤原 房前, 68125 mai 737) est membre du clan Fujiwara et le fondateur de la branche Hokke des Fujiwara[1]. Il est le fils de Fujiwara no Fuhito (659–720)[1] et un parent de Fujiwara no Uona. Il meurt de la variole[1] en 737[2]

Carrière[modifier | modifier le code]

Fusasaki est un sangi (assistant conseiller) dans le dajōkan[2].

Il fonde le Sugimoto-dera à Kamakura en 734 avec le prêtre Gyōki (668–749). La légende du temple veut qu'à l'époque de Nara (710–794), l'impératrice Komyo (701–760) demande à Fusasaki, alors ministre de haut rang, ainsi qu'au fameux prêtre Gyōki, de construire le temple contenant une statue du Kan'non à onze têtes, ou Ekadasamukha en sanskrit, comme objet principal de dévotion. Gyōki créé lui-même la statue car il est aussi grand sculpteur[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Fujiwara no Fusasaki" in 'Japan Encyclopedia, p. 202 sur Google Livres; Brinkley, Frank et al. (1915). 'A History of the Japanese People from the Earliest Times to the End of the Meiji Era, p. 203. sur Google Livres
  2. a et b Titsingh, Isaac. (1834). 'Annales des empereurs du Japon, p. 224. sur Google Livres
  3. « Sugimoto-dera »,‎ July 2002