Frotey-lès-Lure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Frotey-lès-Vesoul.
Frotey-lès-Lure
L'église Saint-Laurent
L'église Saint-Laurent
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Lure
Canton Lure-Sud
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Lure
Maire
Mandat
Robert Morlot
2014-2020
Code postal 70200
Code commune 70260
Démographie
Population
municipale
652 hab. (2011)
Densité 90 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 39′ 21″ N 6° 33′ 18″ E / 47.6558, 6.55547° 39′ 21″ Nord 6° 33′ 18″ Est / 47.6558, 6.555  
Altitude Min. 292 m – Max. 332 m
Superficie 7,21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de Haute-Saône
City locator 14.svg
Frotey-lès-Lure

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de Haute-Saône
City locator 14.svg
Frotey-lès-Lure

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Frotey-lès-Lure

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Frotey-lès-Lure

Frotey-lès-Lure est une commune française, située dans le département de la Haute-Saône en région Franche-Comté.

Les habitants de Frotey étant nommé les Froteysien aujourd'hui, mais par le passé le nom de "Caget" était le véritable nom donné aux habitants de Frotey.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La localité a changé plusieurs fois de dénomination au fil des siècles. Ainsi, le village portait le nom de Frostier en 1178, Froustier en 1295 et Frostey au XVe siècle, quoiqu'on eut parlé de Frostel dans un témoignage de 1572.

En ancien français, frost signifiait terres incultes. Le suffixe -iers du latin -arios a cédé sa place au suffixe -ey sous influences de certaines toponymies. Le mot allemand frost, qui signifie gelé, n'a aucun rapport avec le toponymie.

Il existe aussi Frotey-lès-Vesoul.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Frotey-lès-Lure est située dans le nord-est de la Franche-Comté. Dans le département de la Haute-Saône, non loin du Territoire de Belfort et du Doubs.

La localité fait partie du Canton de Lure-Sud et appartient à la communauté de communes du pays de Lure.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Roye Palante Rose des vents
Lure N
O    Frotey-lès-Lure    E
S
Moffans-et-Vacheresse Lyoffans

Topographie[modifier | modifier le code]

Le territoire communal dans son contexte local.

Le village s'est installé sur un territoire caractérisé par la présence de vastes plaines vallonnées. Le village recouvre une grande butte. Il recouvre une superficie total de 721 hectares, dont 246 boisés. L'altitude est de 300 mètres bien qu'il faille tenir compte de la dénivellation du terrain.

Géologie[modifier | modifier le code]

Frotey-lès-Lure est construite sur le plateau de Haute-Saône dans la dépression sous-vosgienne[1] et s'appuie sur le versant méridional du massif des Vosges[2].

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Comme dans d’autres communes de la région, de nombreux étangs y sont présents. Un affluent du Rahin, l'Ognon, s'écoule à l'ouest dans les bois.

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Frotey-lès-Lure est un village rural, ce qui implique une faible connexion aux réseaux de transport. Cependant, la proximité de Lure, et de la conurbation de Belfort-Montbéliard permet une offre de transport hors de la commune plutôt bonne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un pacte entre l’abbaye de Lure et un seigneur fait mention de la bourgade en 1294. Frotey-lès-Lure trouve son origine au temps des grands défrichements mais bien avant le XIIe siècle), où l’on trouve des traces écrites de l’existence de Frotey, un habitat gallo-romain s’était installé sur une éminence en bordure de la plaine du Rahin. En 1989, des fouilles entreprises à cet endroit par la Société d’Histoire et d’Archéologie locale ont permis de découvrir un puits en panneaux de chêne datant du IIe siècle) ainsi qu’un trésor monétaire renfermant un sesterce. Mais une hache en aphanite ayant été découverte également en ce lieu-dit "le Creux de l’Enfer", il est possible que cette villa gallo-romaine ait remplacé un antique atelier de façonnage d’outils datant du néolithique.

Dédiée à Saint-Laurent, l’église n’était au XIIIe) qu’une modeste chapelle. Des travaux d’agrandissement ont été réalisés au cours du XVIIIe siècle), la nef unique à trois travées plafonnées se termine à hauteur des autels latéraux. Une petite statue en bois classée orne le chœur de l’église ; elle représente Saint Laurent qui porte un gril, symbole de son martyr par le feu.

Le clocher est carré à toit bulbeux typique de ceux que l’on retrouve en Franche-Comté.

Un lavoir fontaine au centre du village, dont les plans sont dus à l’architecte Colard, (auteur également des plans de la mairie) a été rénové en 1881 puis modifié au cours du XXe siècle).

Frotey-lès-Lure participe, comme de nombreux villages de la Communauté de Communes, au fleurissement de son village qui compte « 3 fleurs » actuellement.

Héraldique[modifier | modifier le code]

blason

Les armes de Frotey-lès-Lure se blasonnent ainsi: "de gueules aux deux fléaux d’or passée en sautoir, au bras dextre d’argent paré de sable, tenant un chardon arraché aussi d’or, le tout mis en pal et brochant sur les fléaux"
Sa devise est : Spinas ejus non timui.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie de Frotey
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 1989 en cours[3] Robert Morlot DVG Conseiller général

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune de Frotey-lès-Lure comptait 652 habitants. À partir du XXIe siècle siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres « recensements » sont des estimations.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
370 463 557 456 500 533 548 557 550
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
507 476 468 385 448 403 392 366 325
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
343 336 334 284 301 309 293 244 302
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
361 413 433 464 504 502 591 622 652
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

De manière générale, Frotey-lès-Lure dépend de l'Académie de Besançon, l'enseignement primaire est assuré par le pôle éducatif, du Pré au Cœur implanté dans la commune voisine de Moffans-et-Vacheresse[6],[7].

Pour les niveaux de scolarisation des collégiens et des lycéens, le Lycée G.Colomb de Lure est l'établissement privilégié.

Santé[modifier | modifier le code]

Il n'existe aucune infrastructure de santé ou de médecins au sein du village (mais des infirmières y sont présentes, route de Moffans, Mme Doucet & Mme Richard), ni dans les communes limitrophes. L'hôpital le plus proche étant celui de Lure, de plus en plus désinvestis par les services publics au profit de celui de Vesoul, il n'est pas exclu qu'à moyen terme, Frotey-lès-Lure se trouve dans un désert médical, contraignant à la fréquentation des hôpitaux de Belfort, Montbéliard ou Vesoul, accessible entre 30 minutes et une heure en voiture. Par ailleurs, ces hôpitaux sont appelés à fusionner en 2015 au profit de la nouvelle infrastructure commune du Centre hospitalier de Belfort-Montbéliard, à mi-chemin entre les deux villes, à Trévenans.

Services[modifier | modifier le code]

Hormis les services assurés par la mairie, la commune n'a aucun service public sur son territoire. L'ensemble des services publics sont disponibles à Lure, qui concentre le Pôle emploi, EDF, les impôts, la justice ou la bibliothèque, médiathèque et espace culturels.

Néanmoins des petits artisans contribues à la vie du village, avec par exemple la boulangerie au centre du village.

Club de Football du FCFM[modifier | modifier le code]

Frotey-lès-Lure c'est aussi son club de football, créée en 1981 par M.Dominique Debarle et Gérard Vanier. Une fusion naît en 2000 avec le club voisin de Moffans. Nouveau statut, nouveau nom, le club prend la dénomination de Football Club Frotey / Moffans, ses couleurs sont le vert et le noir. En 2009 le club obtient la labellisation de son école de football et compte plus de 150 licenciés. Création d'une équipe féminine sénior en 2012. M. Olivier Sage est le responsable de cette école de football (U6 à U13). Le club organise deux événements pour assurer ses frais de fonctionnement; une soirée dansante en hiver et la fête de l'omelette début juillet.

Cultes[modifier | modifier le code]

Le village dispose d'une église catholique.

Économie[modifier | modifier le code]

Jadis[Quand ?] une tuilerie travaillait avec de la marne locale. Aujourd'hui, il ne reste que de l'élevage et de la culture et une fromagerie dans l'économie communale. De nombreux habitants travaillent à Lure ou dans la région de Belfort-Montbéliard grâce à la 4 voie.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]