Frontier in Space

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frontier in Space
Épisode de Doctor Who
Doctor Who logo 1970-1973, 1996.svg
Le logo de la série (période 1970-1973)

Titre original Frontier in Space
Numéro d'épisode Saison 10 (1re série)
Épisode 3 (ou 67)
Code de production QQQ
Réalisation Paul Bernard
David Maloney (non crédité)
Scénario Malcolm Hulke
Production Barry Letts
Durée 6 x 24 minutes
Diffusion 24 février 1973 au 31 mars 1973 sur BBC One
Personnages Docteur :
3e
Compagnon :
Jo Grant
Chronologie
Précédent Carnival of Monsters Planet of the Daleks Suivant
Liste des épisodes

Frontier in Space (La Frontière dans l'espace) est le soixante-septième épisode de la première série de la série télévisée britannique de science-fiction Doctor Who. Il fut originalement diffusé en six parties, du 24 février au 31 mars 1973 et voit la dernière apparition de l'acteur Roger Delgado dans le rôle du Maître.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le Docteur et Jo se retrouvent par erreur dans un vaisseau spatial où ses occupants, en proie à des hallucinations, les prennent pour des extra-terrestres Draconiens. Cet incident est sur le point de se transformer en une guerre ouverte entre les deux empires.

Distribution[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un vaisseau terrien devant entrer en collision imminente avec le TARDIS, le Docteur décide de procéder à une opération permettant de faire atterrir son vaisseau à leur intérieur. Mais à peine se montre t-il que les pilotes prennent le Docteur et Jo pour des draconiens belliqueux. L'incident provoque des remous sur la Terre entre la présidente de la planète, Williams, son général en chef et les ambassadeurs draconiens, chaque partie rejetant la faute sur l'autre. Alors que l'équipage est endormi, le Docteur est témoins du pillage du vaisseau par des mercenaires Ogrons.

A leur réveil, l'équipage ainsi que les forces terriennes, refusent de les croire et pense qu'ils agissent en tant qu'espions pour les draconiens. Transférés et enfermés sur Terre, ils sont tour à tour interrogés par la présidente, par le général Williams ou par les ambassadeurs draconien qui pensent à chaque fois qu'ils mentent pour les service du camp d'en face. Ils finissent par être libérés par un Ogron, mais cette fuite se solde par un échec.

Le Docteur est soumis au détecteurs de mensonges, mais ceux-ci explose suite à son trop fort caractère. Williams l'envoit dans une prison lunaire où il rencontre d'autres prisonniers politiques, comme le Docteur Dale, du parti de la paix, qui estime que les deux empires devraient en venir à la paix. Cependant le responsable de la colonie de Sirius IV affirme que Jo et le Docteur sont deux dangereux criminels sous sa juridiction et réclame de les transférer. Ce responsable n'est autre que le Maître qui voit en cette occasion un moyen de se débarrasser d'eux et qui était derrière l'attaque initiale des Ogrons sur le vaisseau de la Terre.

Emprisonnés ensemble sur la navette du Maître qui se dirige vers la planète des Ogrons, le Docteur et Jo élaborent un plan consistant à faire parler Jo afin que le Maître ne soupçonne pas de la disparition du Docteur. Le plan de fuite du Docteur est mis à mal par l'arrivée d'un vaisseau Draconien, qui considère que le vaisseau traverse leur territoire. Alors qu'ils sont tous emprisonnés sur le vaisseau, le Maître active un signal vers un vaisseau Ogron. Alors que le Docteur plaide sa cause devant l'empereur Draconien, les Ogrons font irruptions se faisant passer pour des humains et récupérant le Maître. Mais l'un d'entre eux est abattu et la supercherie est mise à nue. Ils tentent de rentrer sur Terre afin d'en informer la Présidente, mais dans lors d'un abordage, le Maître réussi à enlever Jo et l'Ogron servant de preuve.

Le Docteur réussi toutefois à convaincre la présidente, ainsi que le général Williams des plans du Maître. Ils tentent alors une mission sur Ogron afin de récupérer Jo qui sert d'appât malgré elle et et dirige le Docteur dans un piège. Là, le Docteur lui révèle qu'il travaille avec d'autres forces, les Daleks. Ceux-ci souhaitent exterminer le Docteur tout de suite, mais le Maître souhaite à ce qu'il meure une fois la Terre détruite. Jeté dans une cellule, le Docteur et ses compagnons parviennent à s'enfuir en utilisant le dispositif hypnotique afin que les Ogrons les prennent pour des Daleks. En tentant de rejoindre le TARDIS, le Docteur se fait toucher. Gravement blessé il repart de la planète en demandant de l'aide aux seigneurs du temps.

Continuité[modifier | modifier le code]

  • Prise d'hallucination, Jo pense que les humains dans le vaisseau sont des Drashigs, ces créatures reptiliennes vues dans l'épisode précédant. Dans ses hallucinations, elle voit aussi un Mutt de « The Mutants » et un démon des mers de « The Sea Devils. »
  • Jo cite la planète Solos, dans laquelle s'est déroulé les événements de « The Mutants. »
  • Le Docteur résume ce qui est arrivé lors de son procès dans « The War Games » et raconte aussi une anecdote arrivé avec des extra-terrestres l'ayant passé au détecteur de mensonge. Il explique avoir sauvé le peuple draconien d'une maladie mortelle par le passé.
  • Le Docteur ne réussit pas à ouvrir une porte avec son tournevis sonique et fait se déclencher une alarme.
  • Jo reconnaît les Ogrons pour les avoir vus dans « Day of the Daleks. »
  • Un des plans de Jo pour s'enfuir est le même que celui qu'ils ont utilisé dans « The Mind of Evil. »
  • Jo chante des comptines afin d'échapper au pouvoir hypnotique du Maître, on trouve "Mary has a little lamb" déjà utilisée dans « The Dæmons. »
  • L'épisode se termine sur une fin à suspens amenant à l'épisode suivant.
  • Jo fera référence à ces événements dans l'épisode de la série dérivée de Doctor Who, The Sarah Jane Adventures : « Death of the Doctor »

Références Extérieures[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Scénarisation[modifier | modifier le code]

Depuis « The Daleks' Master Plan » en 1965/1966, plus aucun épisode de Doctor Who de cet envergure n'avait été tenté et cet épisode partait de l'idée du producteur Barry Letts de faire un épisode qui soit tout aussi long. Les budgets de l'époque avaient été revues à la hausse et la notoriété de la série lui assurait une audience stable. Toutefois, le réalisateur Douglas Camfield les avertit de la difficulté d'écrire un scénario pour une histoire qui se déroulerait sur 3 mois consécutifs. Il fut donc décidé de faire deux histoires de 6 parties chacune mettant en scène les plus grands ennemis du Docteur : le Maître dans la première et les Daleks dans la seconde, chaque histoire étant relié par un noeud commun.

Le scénariste choisit pour la première partie fut Malcolm Hulke, déjà présent dans l'équipe de la série depuis la fin de la saison 6 (« The War Games ») et lui présentèrent plusieurs contraintes : Le Maître ne devait apparaître que dans 4 épisodes (pour des raisons de budgets), il devra être aidé des Ogrons déjà apparus dans « Day of the Daleks », une transition avec les Daleks devra être opérée et l'épisode devra utiliser des vaisseaux spatiaux que la BBC avait racheté aux productions de Gerry Anderson. Le projet fut commandé sous le nom de "Frontiers In Spaces" le 14 avril 1972.

Malcolm Hulke s'inspirera de la guerre froide qui avait actuellement lieu entre les États-Unis et l'URSS afin de planter le conflit entre Terriens et Draconiens. Pour ces derniers il s'inspirera du système de l'Empire napoléonien et du Shogunat. Au cours de l'écriture il féminisera le président en une présidente et il singularisera aussi le titre de l'épisode.

Casting[modifier | modifier le code]

  • Il s'agit de la dernière apparition de Roger Delgado dans le rôle du Maître. Celui-ci mourra dans un accident de voiture en turquie, trois mois après la diffusion de cet épisode.
  • John Woodnutt a joué précédemment Hibbert dans « Spearhead from Space », il jouera le double rôle de Broton et du Duc de Forgill dans « Terror of the Zygons » et celui de Seron dans « The Keeper of Traken »
  • Luan Peters était apparu dans « The Macra Terror » sous le nom de Karol Keyes.
  • Une erreur dans les génériques entre la partie un et la partie deux amena certains acteurs à ne pas être crédités pour cet épisode.

Tournage[modifier | modifier le code]

À cause de l'emploi du temps de Patrick Troughton qui devait tourner l'épisode d'ouverture de la saison « The Three Doctors » il fut décidé que cet épisode serait tourné au début de la nouvelle saison. La réalisation de l'épisode fut confié à Paul Bernard qui avait dirigé « The Time Monster » à la fin de la saison précédente. L'épisode nécessitant un grand emploi de maquettes, le tournage débuta par des séances d'enregistrement des plans de vaisseaux spatiaux dans les studios de Bray le 14,18 et 22 août 1972.

Les scènes en extérieur furent tourné à partir du 10 septembre 1972 à la Hayward Gallery de Londres servant de lieu pour la prison Terrienne, suivi par deux jours dans une carrière de pierre à Redhill dans le Surrey afin de filmer la planète des ogrons. Les plans d'extérieurs de l'ambassade Draconienne eurent lieu au Fitzroy Park de Londres, le 13 septembre[1]. Les scènes de marche dans l'espace furent tourné au studios de télévision d'Ealing le 14 septembre.

Le tournage en studio débuta les 2 et 3 octobre au Studio 3 du Centre télévisuel de la BBC par le tournage des deux premières parties, suivis par le tournage des parties 3 et 4 au cours des 16 et 17 octobre, en présence de Roger Delgado. Les deux dernières parties furent tournées les 30 et 31 octobre au studio 4 et Barry Letts peu satisfait du costume du costume de monstre géant censé représenter le "Eater" Ogron, décida de ne pas tourner les scènes où il apparaît à l'exception de celle dans la carrière. Or, ces scènes servait le "climax" du scénario de Malcolm Hulke, dans lequel, le Prince Draconien et Williams devaient poursuivre le Maître tandis que Jo et le Docteur partiraient à la recherche des Daleks. Le scénario fut changé au dernier moment pour voir le Docteur, blessé, repartir dans le TARDIS et ce passage fut enregistré par David Maloney lors du tournage de « Planet of the Daleks. »

Post-production[modifier | modifier le code]

Dans l'idée de renouveler la série, Letts demandera un autre générique pour la série, plus électronique et joué par Paddy Kingsland sur un synthesizer et joué au BBC Radiophonic Workshop situé à "Delaware road." Même si la version "Delaware" ne plut pas à la BBC, celle-ci fut diffusée lors du générique de la cinquième partie, avant que la série ne reprenne son générique initial à l'épisode suivant.

Lors du montage, la première partie de l'épisode fut découpée de sorte à ce que la scène où la présidente discute avec Sheila, sa secrétaire, au sujet des tensions entre les Terriens et les Draconiens, disparaisse. Dans la dernière partie, un passage voyant apparaître de nouveau le journal télévisé fut supprimé lui aussi.

Diffusion et Réception[modifier | modifier le code]

Épisode Date de diffusion Durée Téléspectateurs
en millions
Archives
Épisode 1 24 février 1973 23:27 9,1 Bandes couleurs PAL
Épisode 2 3 mars 1973 24:10 7,8 Bandes couleurs PAL
Épisode 3 10 mars 1973 24:00 7,5 Bandes couleurs PAL
Épisode 4 17 mars 1973 23:35 7,1 Bandes couleurs PAL
Épisode 5 24 mars 1973 23:57 7,7 Bandes couleurs PAL
Épisode 6 31 mars 1973 24:44 8,9 Bandes couleurs PAL
Diffusé en six parties du 24 février au 31 mars 1973, l'épisode fit un score d'audience moyennement bon[2].

Si l'on en croit le service d'audience de la BBC à l'époque, l'épisode reçu un avis très favorable des téléspectateurs de l'époque[3]. Malgré la mort de Roger Delgado, le Maître reviendra en tant qu'ennemi dans le comic-book de Doctor Who, publié toute les semaines dans le magazine "Tv Action"[4].

Donnant leur avis sur cet épisode en 1995 dans le livre "Doctor Who: The Discontinuity Guide", Paul Cornell, Martin Day, et Keith Topping diront qu'il s'agit d'un épisode bien réalisé et bien designé avec une solide histoire de choc entre deux empire, mais que l'épisode fait du remplissage trop évident[5]. Les auteurs de "Doctor Who: The Television Companion" (1998) trouvent quant à eux que l'histoire marche "brillamment" et que la richesse de la production réussi à élargir l'histoire vers de grands horizons[3].

En 2010, Patrick Mulkern de Radio Times dira avoir trouvé cet épisode "surprenant et excitant" au premier visionnage, mais dira que son excitation s'est calmée devant les passages de remplissages, les cliffhangers stupides et le trop grand nombre de scène où Jo et le Docteur sont séparés. Il salue l'utilisation des Ogrons et des Draconiens mais trouve dommage que "les héros passent à peut-près les 2/3 de l'histoire à tenter de s'échapper de diverses prisons."[6]Sur le site "DVD Talks" John Sinnott trouvera que l'épisode est trop "bavard" et abuse du remplissage, même s'il estime qu'il devient "bien mieux" au moment où le Maître apparaît[7].

Épisode Perdu[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960 et 70 à des fins d'économie, la BBC détruisit de nombreux épisodes de Doctor Who. La BBC effacera les cassettes vidéos des enregistrement couleurs à 625 lignes de l'épisode et ne conservera qu'une copie noir et blanc des parties 1,2,3 et 6. En 1980 des copies PAL furent redécouvertes en Australie et rendues à la BBC.

Novélisation[modifier | modifier le code]

L'épisode fut novélisé sous le titre "Doctor Who and the Space War" par Malcolm Hulke lui-même et publié en septembre 1976. Il porte le numéro 57 de la collection Doctor Who des éditions Target Book. Le roman abandonne la plupart des Cliffhangers de l'épisode et modifie la fin du livre (le Docteur laisse le Maître sur la planète des Ogrons et poursuit les Daleks sur leur planète.)

Éditions VHS, CD et DVD[modifier | modifier le code]

L'épisode n'a jamais été édité en français, mais a connu plusieurs éditions au Royaume-Uni et aux États-Unis.

  • L'épisode est sorti en VHS en août 1995. Celui-ci contient une partie 5 avec le générique de la version "Delaware".
  • La même année, la dernière partie de cet épisode est sorti en VHS dans le coffret "The Pertwee Years" avec les épisodes finaux de « Inferno » and « The Dæmons »
  • En février 2008 une lecture abrégé de la novélisation de cet épisode par l'acteur Geoffrey Beevers en CD fut édité par les BBC Audiobooks.
  • L'épisode ressorti en version DVD le 5 octobre 2009 au Royaume-Uni dans le coffret "Dalek War" avec l'épisode « Planet of the Daleks » Il contient en bonus les commentaires audio de Katy Manning, Barry Letts et Terrance Dicks, un makin-of, un récit de réalité alternative et un documentaire sur Roger Delgado.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Frontier in Space - Story Locations », Doctor Who The Location Guide (consulté le 6 septembre 2013)
  2. (en) « Frontier in Space », Doctor Who Reference Guide (consulté le 30 août 2008)
  3. a et b (en) Howe, David J & Walker, Stephen James, Doctor Who: The Television Companion, London, BBC Books,‎ 1998 (ISBN 978-0-563-40588-7, lire en ligne)
  4. (en) « In The Comics - The Third Doctor - Fogbound », Altered Vistas (consulté le 17 septembre 2013)
  5. « Frontier in Space », BBC (consulté le 6 aout 2013)
  6. Patrick Mulkern, « Doctor Who: Frontier in Space », Radio Times,‎ 28 janvier 2010 (consulté le 3 mars 2013)
  7. John Sinnott, « Doctor Who Dalek War: Frontier in Space & Planet of the Daleks », DVD Talk,‎ 23 février 2010 (consulté le 3 mars 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]