Front patriotique (Autriche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau du Front patriotique.

Le Front patriotique (en allemand : Vaterländische Front) était un parti politique autrichien d'extrême-droite. Il prônait le nationalisme autrichien et l'indépendance autrichienne vis-à-vis de l'Allemagne sur la base de la protection de l'identité religieuse catholique de l'Autriche[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Front patriotique a été fondé en 1933 par Engelbert Dollfuss lors d'une fusion du Parti social-chrétien, de la Heimwehr ainsi que d'autres groupes conservateurs. Il était destiné à recueillir tous les « Autrichiens fidèles » sous la même bannière bannière. Après l'interdiction de tous les autres partis politiques lors de la guerre civile autrichienne, le Front patriotique a tenu une position de monopole dans l'échiquier politique autrichien avec des sympathisants à la fois civils et militaires.

En dépit des efforts de Dollfuss, le Front patriotique n'est jamais devenu un mouvement de masse. À la fin de 1937 il comptait 3 millions de membres (sur une population totale 6,5 millions d'habitants) et ne pouvait pas ainsi gagner l'appui de ses adversaires politiques (les cercles du Parti social-démocrate d'Autriche et du Parti nazi).

Le parti a été interdit après l'Anschluss (annexion de l'Autriche par l'Allemagne) en mars 1938.

Symboles[modifier | modifier le code]

Le symbole du Front patriotique était la croix béquille (Kruckenkreuz), et son salut était le Front heil!.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Atsuko Ichijō, Willfried Spohn. Entangled identities: nations and Europe. Ashgate Publishing, Ltd., 2005. pp. 61.