Front des forces démocratiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Front des forces démocratiques
Image illustrative de l'article Front des forces démocratiques
Logo officiel
Présentation
Secrétaire général poste vacant
(depuis le 23 février 2013)
Fondation 27 juillet 1997
par Thami El Khyari
Siège Drapeau : Maroc Rabat
Presse écrite Arabe : Al Mounaataf
Symbole Rameau d'olivier[1]
Couleurs vert olive, noir, blanc
Site web www.ffd.ma/
Représentation
Représentants
1 / 395
Conseillers
3 / 270
Ministres
0 / 31

Le Front des forces démocratiques (FFD) est un parti politique marocain fondé en 1997. Lors des dernières élections législatives de 2011, le parti n'a obtenu qu'un seul siège à la Chambre des représentants. Face à ce résultat, bien en deçà des ambitions affichées par le parti durant la campagne, le feu secrétaire général du parti Thami El Khyari, a exprimé son souhait de quitter son poste, cette décision a été refusée par le Bureau exécutif du parti[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Front des forces démocratiques (FFD) est né d'une scission avec le Parti du progrès et du socialisme, il a tenu son congrès constitutif le 27 juillet 1997 à Rabat en présence de 4 000 congressistes suite à plusieurs rencontres préparatoires regroupant des dizaines de militants, rencontres sanctionnées par la tenue d'une conférence nationale à laquelle ont pris part près de 1 500 cadres appartenant à des secteurs d'activités divers. En conformité avec les statuts du parti, le premier congrès s'est déroulé durant trois jours à Casablanca en mai 2001 et le deuxième à Marrakech en mai 2005, au cours desquels il a été procédé à l'actualisation du programme politique, économique et social, au renouvellement des instances dirigeantes et à la mise à jour informatisée des adhésions.

Le 23 février 2013, le fondateur et secrétaire général du parti, Thami El Khyari décède des suites d'une longue maladie[3].

Résultats aux élections[modifier | modifier le code]

Représentation législative[modifier | modifier le code]

Le Front des forces démocratiques a participé à toutes les élections législatives depuis sa création en 1997. Lors de sa première participation aux législatives de 1997, le parti a obtenu 9 sièges sur les 325 de la Chambre des représentants. Lors des législatives de 2002, le parti a obtenu 12 sièges sur les 325 de la Chambre des représentants, en arrivant 9e dans le scrutin. Lors des législatives de 2007, le parti a obtenu 9 sièges sur les 325 de la Chambre des représentants.

Lors des législatives de 2011, le parti a perdu huit sièges par rapport au dernier scrutin de 2007 et n'a obtenu qu'un seul siège dans la circonscription de Taounate sur les 395 constituant la chambre basse du parlement marocain.

Évolution du FFD depuis sa création en 1997
Législatives 1997 2002 2007 2011
Nombre de sièges 9/325 12/325 9/325 1/395
Rang 10e 9e 9e 14e

Le FFD compte également 3 sièges dans la Chambre des conseillers.

Représentation communale[modifier | modifier le code]

Le FFD a participé aux élections communales de 2003 et de 2009. Lors des communales de 2003, le parti a obtenu 726 sièges sur les 22 943 qui composent les 1497 conseils communaux du Maroc. Aux communales de 2009, le parti a obtenu 678 sièges sur les 27 795 qui composent les 1503 conseils communaux du royaume.

Évolution du FFD depuis sa création en 1997
Communales 2003 2009
Nombre de sièges 726/22943 678/27795
Rang 10e 9e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] « Arrêté du ministre de l'Intérieur no 2914-11 du 30 kaada 1432 (28 octobre 2011) fixant les symboles attribués aux listes de candidatures ou aux candidats appartenant aux partis politiques », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5992,‎ 3 novembre 2011, p. 2386-2387 (lire en ligne)
  2. Bassirou BA, « Thami Khyari veut se retirer de la vie politique », Aufait,‎ 1 décembre 2011
  3. « Décès de Thami El Khyari, secrétaire national du Front des forces démocratiques », sur Atlas Info,‎ 2013 (consulté en 23 février 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]