Front de libération des nains de jardin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Front de libération nationale.
Nains de jardin mis en scène après leur « libération ».

Le Front de libération des nains de jardin (FLNJ) est une association à but non lucratif dont l'objectif est de « libérer » les nains de jardin en les transportant depuis les jardins de leur propriétaires vers des lieux où ils sont considérés comme libres (par exemple des forêts, qui sont dans les légendes les habitats des nains). Les membres du FLNJ volent donc les nains pour les déplacer.

D'après les membres du FLNJ, c'est l'acte en lui-même (introduction, en groupe et de nuit, dans un jardin, prise des nains puis fuite, et enfin dépôt des nains au lieu de libération) qui est valorisé et non la fin, c'est-à-dire l'expropriation des nains. En effet, les membres du FLNJ prennent soin de déposer dans la boite aux lettres de leurs victimes une missive contenant une présentation du groupe ainsi que l'emplacement des nains, pour que les propriétaires puissent les récupérer.

Cette organisation secrète est née en juin 1996 en France, à Alençon dans l'Orne. Le premier groupe (ou canal) du FLNJ est resté actif jusqu'en janvier 1997. Les canaux se sont, depuis, multipliés et on compte environ 1 700 membres du FLNJ, actifs ou non, pour 7 800 nains libérés[réf. nécessaire]. Quelques mouvements similaires ont commencé à faire leur apparition dans les pays voisins : Allemagne, Espagne, Suisse, Italie et sur le continent américain, États-Unis et Canada.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]