Fritz Wunderlich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wunderlich.

Fritz Wunderlich

Naissance 26 septembre 1930
Kusel, Palatinat, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 17 septembre 1966 (à 35 ans)
Heidelberg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Artiste lyrique
Ténor
Style Opéra, lied

Fritz Wunderlich, né Friedrich Karl Otto Wunderlich le 26 septembre 1930 à Kusel dans le Palatinat et mort le 17 septembre 1966 à Heidelberg, est un ténor allemand, chanteur d'opéras et d'oratorios.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wunderlich a grandi dans un milieu modeste. Son père, Paul, était violoncelliste, chef d'orchestre et chef de chœur. Sa mère, Anna, était violoniste. Mais son père se suicide alors qu'il n'a que cinq ans.

Il étudie à Fribourg-en-Brisgau avant de chanter à Stuttgart en 1955, puis au Festival de Salzbourg et à Francfort-sur-le-Main en 1958 et enfin à Munich en 1960 puis dans le monde entier. Il devint une des stars du lyrique, mais conserva une très grande simplicité.

En 1956, il épousa la harpiste Eva Jungnitsch. Ils eurent trois enfants, Constanze, Wolfgang et Barbara en 1957, 1959 et 1964. La famille vécut d'abord à Stuttgart avant de s'établir à Munich.

Wunderlich meurt peu avant son 36e anniversaire, victime d'une chute dans l'escalier chez un ami. Il est inhumé au Waldfriedhof de Munich.

Carrière[modifier | modifier le code]

Malgré sa mort prématurée, Wunderlich laisse une discographie volumineuse, qui témoigne aussi de l'évolution de son registre : chanteur de lieder et ténor léger à ses débuts, il progressa vers un registre plus héroïque, qui aurait pu lui permettre d'aborder quelques rôles wagnériens.

Certes, il chantait en général, presque toujours, en allemand. Cependant, en 2008, le jury de la BBC lui donna le titre du 4e ténor du monde, après Placido Domingo, Enrico Caruso et Luciano Pavarotti[1]. À savoir, il est même de nos jours le meilleur ténor lyrique du monde. De plus, c'était un des rares ténors allemands à pratiquer avec autant d'aisance le répertoire tant italophone que germanophone[réf. nécessaire] (chose que Wolfgang Windgassen ou Peter Schreier, deux autres légendes, n'ont pas su faire[réf. nécessaire]). Fritz Wunderlich fut considéré comme un phénomène unique[Qui ?], et reste profondément regretté.

Discographie succincte[modifier | modifier le code]

  • Deutsche Grammophon a sorti un DVD retraçant son histoire

Fritz Wunderlich est décédé avant que son enregistrement de La Création de Haydn ne soit complètement achevé.

Film documentaire sur Wunderlich[modifier | modifier le code]

Fritz Wunderlich - Leben und Legende (Fritz Wunderlich - Vie et Légende), de Thomas Staehler et Thomas Voigt, 60 min., Allemagne, Autriche, 2006, première diffusion sur Arte le 16 septembre 2006

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) BBC Music Magazine le 12 mars 2008