Fritz Knöchlein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fritz Knöchlein
Naissance
Munich
Décès
Hambourg
Origine Allemagne
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand

Flag of German Reich (1935–1945).svg Allemagne nazie
Arme Flag Schutzstaffel.svg Schutzstaffel (1934-1939)
Flag Schutzstaffel.svg Waffen-SS (1939-1945)
Grade SS-Obersturmbannführer
Conflits Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer

Fritz Knöchlein ( - ) est un SS-Obersturmbannführer condamné et exécuté en 1949 pour crime de guerre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fritz Knöchlein rejoint la SS en 1934. Lors de la formation de la 3e division SS Totenkopf, il est promu au rang de Hauptsturmführer et participe à la bataille de France en mai et juin 1940.

Sous son commandement, sa compagnie est responsable le du massacre de quatre-vingt-dix-sept soldats britanniques s'étant préalablement rendus. Deux des prisonniers, les soldats Albert Pooley et William O'Callaghan, atteints de plusieurs balles, réussissent à échapper au massacre.

Il participe ensuite au front de l'Est et est nommé Sturmbannführer à l'été 1942 puis Obersturmbannführer l'année suivante. Il reçoit la Croix de chevalier de la Croix de fer en novembre 1944.

En août 1948, un procès est organisé et Knöchlein y est accusé de crime de guerre lors du massacre du Paradis. Il plaide non coupable. Knöchlein est reconnu coupable et condamné à la pendaison. Celle-ci a lieu à Hambourg en janvier 1949.

Références[modifier | modifier le code]