Fritz Knöchlein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fritz Knöchlein
Naissance 27 mai 1911
Munich
Décès 21 janvier 1949
Hambourg
Origine Allemagne
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand

Flag of German Reich (1935–1945).svg Allemagne nazie
Arme Flag Schutzstaffel.svg Schutzstaffel (1934-1939)
Flag Schutzstaffel.svg Waffen-SS (1939-1945)
Grade SS-Obersturmbannführer
Conflits Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer

Fritz Knöchlein (27 mai 1911 - 21 janvier 1949) est un SS-Obersturmbannführer condamné et exécuté en 1949 pour crime de guerre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fritz Knöchlein rejoint la SS en 1934. Lors de la formation de la 3e division SS Totenkopf, il est promu au rang de Hauptsturmführer et participe à la bataille de France en mai et juin 1940.

Sous son commandement, sa compagnie est responsable le 27 mai 1940 du massacre de quatre-vingt dix-sept soldats britanniques s'étant préalablement rendus. Deux des prisonniers, les soldats Albert Pooley et William O'Callaghan, atteints de plusieurs balles, réussissent à échapper au massacre.

Il participe ensuite au front de l'Est et est nommé Sturmbannführer à l'été 1942 puis Obersturmbannführer l'année suivante. Il reçoit la Croix de chevalier de la Croix de fer en novembre 1944.

En août 1948, un procès est organisé et Knöchlein y est accusé de crime de guerre lors du massacre du Paradis. Il plaide non coupable. Knöchlein est reconnu coupable et condamné à la pendaison. Celle-ci a lieu à Hambourg en janvier 1949.

Références[modifier | modifier le code]