Fritte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Frite.

La fritte, constituée principalement de verre pilé, est un des constituants d'un émail.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Son utilisation est rendue nécessaire par le procédé d'émaillage. En effet, l'émail est posé en poudre humide sur le tesson, ce qui rend possible la migration des composés solubles dans l'eau, comme la soude, dans le tesson et deviennent ainsi indisponibles pour la fusion de l'émail.[pas clair]

Dans l’Égypte antique, elle est utilisée au Moyen Empire notamment pour former les hippopotames et les « concubines », des petits objets qu'on retrouve dans les tombes. Au Nouvel Empire, elle est utilisée majoritairement pour former des coupes bleues.

Technique[modifier | modifier le code]

Pour former un objet en fritte, on forme d'abord le corps de l'objet. Celui-ci est modelé à partir d'une pâte composée d'une poudre de sable, de calcite, d'alcalins, d'oxydes métalliques (pour la couleur) et de silice, ajoutée d'eau. Lors de la cuisson (vers 800° - 900 °C), les grains de silice fondent et se cimentent, tandis que les alcalins fondent et migrent pour former la glaçure.

Les motifs, peints à l'oxyde de manganèse, sont dessinés avant la cuisson. La vitrification de la couverte lors de la cuisson les protège et empêche qu'ils ne s'effacent.

Producteur[modifier | modifier le code]