Fritjof Capra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Capra (homonymie).

Fritjof Capra

Description de l'image  Fritjof Capra.jpeg.
Naissance 1 février 1939
Domicile Berkeley (Californie)
Champs Physicien
Diplôme Doctorat de Physique théorique en 1966 à l'Université de Vienne
Renommé pour Le Tao de la physique, Mysticisme quantique

Fritjof Capra (né le 1er février 1939) est un physicien américainautrichien, connu par son livre Le Tao de la physique (1975) qui a initié le développement d'un courant littéraire parfois appelé mysticisme quantique.

«  L'univers est engagé dans une danse cosmique ininterrompue. C'est un système composé d'éléments inséparables, sans cesse en mouvement, animés par un continuel processus d'interaction. L'observateur en fait partie intégrante. Ce système reflète une réalité, située au-delà du monde de la perception sensorielle ordinaire, il implique des dimensions plus vastes et transcende le langage ordinaire et la logique raisonnante[1]. »

Selon Jacques Languirand, Fritjof Capra est l’un des physiciens ayant contribué à familiariser le grand public avec le langage de la physique moderne et en particulier avec l'idée d'un rapprochement entre la vision mystique et la vision de la physique (voir mysticisme quantique). Par la suite, avec Le temps du changement, il s'est intéressé à la santé et à l'écologie.

« Il a trouvé dans l'hindouisme, le taoïsme et en particulier le védisme, des éléments d'explication du fonctionnement de l'Univers qui recoupaient la vision qu'en avait la physique moderne[2]. »

Dans une entrevue qu'il accordait en 1988, Fritjof Capra disait:

« L'Univers apparaît [...] comme une trame d'événements interconnectés; aucune des propriétés d'une partie de la trame n'est fondamentale : elles sont toutes générées par les propriétés des autres parties. Enfin, ce sont les interrelations des parties qui déterminent la structure de la trame entière. »

Il vit actuellement à Berkeley (Californie) où il a créé le "Center for Ecoliteracy".

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Tao de la physique [« The Tao of Physics (1975) »], Sand,‎ 2004, 354 p. (ISBN 978-2710707134)
    1ère éd. : Tchou, 1979
  • Le Temps du changement [« The Turning Point (1982) »], Le Rocher,‎ 1994, 406 p. (ISBN 978-2268016559)
  • Sagesse des sages [« Uncommon Wisdom (1988) »], Le Rocher,‎ 1988, 330 p. (ISBN 978-2714422484)
  • La Toile de la vie : Une nouvelle interprétation scientifique des systèmes vivants [« The Web of Life (1997) »], Le Rocher,‎ 2003, 370 p. (ISBN 978-2268046211)
  • Les Connexions invisibles [« The Hidden Connections: A Science for Sustainable Living (2002) »], Le Rocher,‎ 2004, 339 p. (ISBN 978-2268050799)
  • Léonard de Vinci, homme de sciences [« The science of Leonardo (2007) »], Actes Sud,‎ 2010, 288 p. (ISBN 978-2-7427-8960-3)
    Une nouvelle approche des travaux de Léonard de Vinci.

Études[modifier | modifier le code]

  • Tom Butler-Bowdon, 50 classiques de la spiritualité (2005), trad., Le Jour, Montréal, Canada, 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fritjof CAPRA, Le tao de la physique
  2. Entrevue accordée à Jacques Languirand, intitulée "De la matière à la conscience. L’évolution des connaissances de la physique moderne" et diffusée sur les ondes de la Première chaîne la radio de Radio-Canada, le 28 janvier 1988

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]