Frigyes Riesz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frigyes Riesz

Frigyes Riesz (Friedrich en allemand et Frédéric en français), né le 22 juin 1880 à Győr et mort le 28 février 1956 à Budapest, est un mathématicien hongrois.

Il a étudié à Budapest, Göttingen et Zurich et fut diplômé en 1902 à Budapest. Il fut appelé en 1911 pour une chaire à l'université Kolozsvár (en allemand Klausenburg, en Transylvanie). Comme Kolozsvár (aujourd'hui Cluj-Napoca, Roumanie) était devenue roumaine en 1920 avec la Paix du Trianon, l'université fut déplacée à Szeged. Riesz fonda avec Alfréd Haar en 1922 à Szeged l'Institut mathématique János-Bolyai (en). En 1945, il est rappelé à Budapest.

Riesz a publié en langues hongroise, allemande et française ; ses écrits étaient prisés pour leur extraordinaire clarté.

Riesz fut l'un des fondateurs de l'analyse fonctionnelle. Il prouva en 1907 le théorème aujourd'hui connu comme le théorème de Riesz-Fischer en analyse de Fourier dans les espaces de Hilbert, sur l'équivalence entre la mécanique matricielle et la mécanique ondulatoire.

Il est également à l'origine du théorème de compacité de Riesz qui fait le lien entre dimension et compacité des boules fermées dans un espace vectoriel normé. On lui doit aussi le théorème de représentation de Riesz qui établit une isométrie entre un espace de Hilbert et son dual.

On donna son nom à une catégorie d'espaces vectoriels ordonnés (de) en son honneur : les espaces de Riesz (en).

Le mathématicien Marcel Riesz était son frère cadet.

Articles associés[modifier | modifier le code]