Friedrich von Hohenau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bernhard Wilhelm Albrecht Friedrich von Hohenau, né le 21 mai 1857 au château d'Albrechtsberg (Dresde) et mort le 15 avril 1914 à Ochelhermsdorf, près de Grünberg, est le fils cadet du prince Albert de Prusse (1809-1872) et de son épouse morganatique, la comtesse von Hohenau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le comte Friedrich von Hohenau est après la mort de sa mère en 1879, héritier avec son frère du château d'Albrechtsberg, où il vivra jusqu'à sa mort. Il n'était pas souhaité à la Cour, comme le reste de la famille.

Le comte dut démissionner de l'armée en 1901 avec son ami le prince Friedrich Botho zu Eulenburg, frère du prince Philippe d'Eulenburg, à cause de l'affaire Harden-Eulenburg. Fritz (tel était son surnom) de Hohenau fut impliqué aussi dans un autre scandale de l'époque wilhelminienne, l'affaire Kotzau.

Le comte était l'époux (1881) de Charlotte von der Decken (1863-1933) qui lui donne quatre fils :

  • Albrecht (1882-1966), épouse en 1911 la comtesse Elisabeth Buturlina (1890-1919) et en secondes noces en 1920 Christa Manussi de Montesole (1894-1971)
  • Wilhelm von Hohenau (1884-1957), épouse en 1916 (divorce en 1931) la comtesse Anna Henckel von Donnersmarck (1894-1946), et en secondes noces (1932) Ellen Rettemeier (1899-?)
  • Friedrich Karl (1895-1929), épouse en 1923 Edith Schröder (1890-1976)
  • Friedrich Franz (1896-1918), mort au combat.