Friedrich Mohs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Friedrich Mohs

Friedrich Mohs (né le à Gernrode et mort le à Agordo en Italie) est un géologue et minéralogiste allemand du début du XIXe siècle.

Friedrich Mohs est connu pour ses travaux sur les minéraux qu'il a classés en fonction de leurs caractéristiques physiques de dureté indépendamment de leur composition chimique comme cela se faisait auparavant. On lui doit notamment l'échelle de dureté qui porte son nom.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mohs étudia les Mathématiques, la Physique et la Chimie à l’université de Halle (Saale). Il compléta sa formation en mécanique à l’École des mines de Freiberg, où il eut comme professeur le minéralogiste Abraham Gottlob Werner, qu'il mêlera à ses recherches. En 1801, Mohs prit un poste de contremaître à Neudorf dans les monts du Harz. En 1802 il découvrit Vienne, où le banquier J. F. van der Nüll lui avait demandé de classer et d’analyser sa collection de minéraux. En 1812, Mohs fut nommé Professeur de Minéralogie au Joanneum de Graz. C'est à cette époque qu'il imagina l’Échelle de Mohs. Sa classification des minéraux, qui s'appuyait sur leurs propriétés physiques (forme, dureté, fragilité, poids spécifique), l’opposait à la plupart de ses collègues, qui faisaient du poids spécifique une caractéristique fondamentalement chimique. À l'origine il avait choisi dix minéraux à la dureté croissante auxquels il avait attribué des nombres entiers avec valeur comprise entre 1 et 10. Par la suite, on rajouta à l'échelle d'autres minéraux avec des valeurs intermédiaires (comme 7.5 pour la tourmaline). En 1817, il prit la succession de son maître Werner à l’École des mines de Freiberg. Mohs énonça, indépendamment de Christian Samuel Weiss, le concept de Système cristallin, qu'il publia en 1822. En 1826 Il était appelé à la chaire de minéralogie de l'université de Vienne. Il y donnait ses conférences dans le cabinet de Minéralogie. En 1834 le conseil de l'université lui accorda, outre sa chaire, le titre de conservateur des collections. En 1835 il était nommé Inspecteur des Mines à la direction régionale de Leoben et abandonna ses activités de conservateur.

Mohs mourut le au cours d'un voyage en Italie à Agordo et ses cendres furent par la suite transférées dans un mausolée du cimetière central de Vienne. Une rue de Vienne (3e arrondissement) porte son nom (Mohsgasse).

Espèces minérales[modifier | modifier le code]

On lui doit la description d'espèces minérales notamment

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]