Friedrich Kottler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Friedrich Kottler (10 décembre 1886 à Vienne - 11 mai 1965 à Rochester, État de New York, États-Unis) est un physicien théorique autrichien. Il a publié plusieurs articles sur la relativité restreinte et la relativité générale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études universitaires en physique, il devient privatdozent. En 1923, il obtient un poste de professeur à l'université de Vienne.

En 1938, après l'anschluss, il perd son poste de professeur à cause de ses ancêtres juifs. Aidé d'Albert Einstein et de Wolfgang Pauli, il émigre aux États-Unis, quitant sa ville natale de Vienne. Il s'établit à Rochester dans l'État de New York, où il travaille au Eastman Kodak Research Laboratory[1],[2].

Kottler a surtout publié sur l'optique et la relativité restreinte. En 1912, il a publié une formulation covariante générale de l'électrodynamique en appliquant la théorie du calcul tensoriel (calcul différentiel absolu). Sa formulation est aussi valide dans le cadre de la relativité générale d'Albert Einstein, même si elle n'est pas encore formulée en 1912. En lien avec ces articles, Kottler a travaillé à la description des accélérations et des rotations dans un référentiel relativiste. En 1918, Kottler publie son interprétation de la relativité générale. En 1922, il publie l'article Gravitation und Relativitätstheorie dans le tome 6 de l'Enzyklopädie der mathematischen Wissenschaften de Felix Klein.

Il est mort à Rochester, État de New York en 1965.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Friedrich Kottler » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Hubert Goenner (dir.), The Expanding Worlds of General Relativity, coll. « Einstein studies », vol. 7, Birkhäuser, 1999. ISBN 0817640606
  2. (de) Wolfgang Pauli, Wissenschaftlicher Briefwechsel mit Bohr, Einstein, Heisenberg u.a.., Springer, 1979. ISBN 3540089624

Lien externe[modifier | modifier le code]