Friedrich Kühn (général)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Friedrich Kühn (homonymie).
Friedrich Kühn
Surnom Fritz
Naissance 7 août 1889
Eutin, Schleswig-Holstein
Décès 15 février 1944 (à 54 ans)
Berlin
Allégeance Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand (en 1918)
Drapeau de l'Allemagne Republique de Weimar (en 1933)
Drapeau de l'Allemagne nazie Troisième Reich
Arme Balkenkreuz.svg Heer
Grade General der Panzertruppe
Années de service 1909-1928 – 1930-1944
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Commandement 33. Infanterie-Division/15. Panzer-Division
14. Panzer-Division
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer
Croix allemande

Friedrich Kühn (7 août 1889 à Eutin, Schleswig-Holstein et mort le 15 février 1944 à Berlin), est un General der Panzertruppe allemand au sein de la Heer dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a été récipiendaire de la Croix de chevalier de la Croix de fer. Cette décoration est attribuée en reconnaissance d'un acte d'une extrême bravoure ou d'un succès de commandement important du point de vue militaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il rejoint l'armée impériale allemande en 1909 comme élève-officier et participe à la Première Guerre mondiale dans le 32e régiment d'infanterie où il atteint le rang de Hauptmann (capitaine). Il est ensuite maintenu dans la Reichswehr où il sert dans un bataillon de transport à moteur et à titre d'inspecteur des troupes de transport jusqu'à sa retraite en 1928. Il est ensuite impliqué dans une formation secrète de troupes de Panzer en Russie et est remis en service militaire actif en 1930.

Il sert comme officier d'état-major de l'armée et commande divers régiments et brigades blindées, atteignant le rang de Generalmajor en 1940 quand il est nommé commandant de la 33. Infanterie-Division, qui deviendra le 15. Panzer-Division toujours sous ses ordres, et le 14. Panzer-Division de mars 1941 à juin 1942. Il est ensuite promu au grade de Generalleutnant et nommé général de la mécanisation de l'armée de l'OKH. Le 1er avril 1943, il est promu General der Panzertruppe en tant que chef des transports motorisés et la mécanisation de la Wehrmacht.

Il est tué dans un raid aérien le 15 février 1944.

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Citations
Sources
Bibliographie
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas. ISBN 3-7909-0284-5.
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Jena, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag. ISBN 978-3-938845-17-2.
Liens externes