Friedrich Herlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Herlin.

Friedrich Herlin (* vers 1430 à Nördlingen, mort vers 1500) est un peintre allemand du Moyen Âge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Herlin a surtout exercé ses activités à Rothenburg ob der Tauber où l'on peut admirer son chef-d'œuvre, le Retable des douze apôtres, au-dessus du maître-autel de l'église Saint-Jacques (1466). On lui doit aussi un retable sur la Vie du Christ et l'Adoration des mages (Bopfingen, 1472) et un triptyque représentant une Madone, saint Luc et sainte Marguerite (Nördlingen, 1488). Toutes ces œuvres portent sa signature.

Herlin apparaît aujourd'hui comme le successeur de Rogier De le Pasture mais son style ne parvint pas à un mode d'expression personnel. Il n'y a aucune certitude qu'Herlin ait travaillé aux Pays-Bas, mais il a probablement suivi un apprentissage semblable à celui de Martin Schöngauer et Hans Holbein l'Ancien, qui ont étudié dans l'école de De le Pasture. Le retable Rothenburg montre des groupes et des figures, des mouvements et des draperies qui semblent copiés de ceux de De le Pasture ou des disciples de Hans Memling. La Madone de 1488 présente des caractéristiques semblables avec quelques nuances dues au contact avec des peintres contemporains de Souabe

Herlin n'a pas le génie de Martin Schongauer. Il n'a pas la délicatesse des disciples de Quentin Matsys mais il a probablement contribué au développement de l'art en Souabe.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Retable des douze apôtres, avec la Circoncision, retable du maître-autel de l'église Saint-Jacques (1466)
  • Vie du Christ et Adoration des mages, Bopfingen (1472)
  • Triptyque représentant une Madone, saint Luc et sainte Marguerite, Nördlingen (1488).

Sources[modifier | modifier le code]