Friedrich Hartjenstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Friedrich "Fritz" Hartjenstein (3 juillet 1905 à Peine - 20 octobre 1954) était un Obersturmbannführer (lieutenant colonel) allemand de la SS.

Il servit dans les camps de concentration d'abord à Sachsenhausen en 1938, puis fut transféré l'année suivante à Niedernhagen (de). En 1941, il fut muté à la troisième division SS "Totenkopf", où il resta une année.

En 1942, il est nommé commandant du camp de Birkenau, le camp d'extermination d'Auschwitz. Il fut responsable de centaines de milliers de gazages. En 1944, il est transféré au camp du Struthof, où il exerça la fonction de commandant. Puis il fut transféré au camp de Flossenbürg, toujours à la fonction de commandant.

Après la guerre, Hartjenstein dut répondre à plusieurs procès. Arrêté par les forces anglaises, il fut condamné à la prison à perpétuité le 1er juin 1946 à Wuppertal pour l'exécution de quatre résistants français. Il fut de nouveau jugé par la justice anglaise pour la pendaison d'un prisonnier de guerre qui était membre de la Royal Air Force; il est condamné à mort au peloton d'exécution le 5 juin de la même année. Il fut alors extradé en France pour y être jugé des crimes commis au Struthof, pour lesquels il fut de nouveau condamné à mort. Il décéde d'une crise cardiaque le 20 octobre 1954 dans une clinique de la région parisienne alors qu'il était dans l'attente de l'exécution de sa peine.