Friedrich Engel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Friedrich Engels, Engel et Engels (homonymie).

Friedrich Engel, né le 26 décembre 1861 à Lugau près de Chemnitz et mort le 29 septembre 1941 à Giessen, est un mathématicien allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Engel a soutenu sa thèse à l'université de Leipzig en 1883, sous la direction d'Adolph Mayer (de)[1].

Nommé à l'université de Leipzig (1885-1904), puis à celle de Greifswald (1904-1913) et enfin à celle de Gießen (1913-1931), il fut présenté par Felix Klein à Sophus Lie, avec lequel il travailla de 1888 à 1893. Par la suite, Friedrich Engel édita les œuvres de Lie de 1922 à 1937.

D'autre part, Engel a fait connaître Hermann Grassmann, dont il a publié les œuvres complètes, et Nikolaï Lobatchevski, qu'il a traduit du russe en allemand. Enfin, il a écrit une histoire de la géométrie non euclidienne en collaboration avec Paul Stäckel (de). Il a eu de nombreux étudiants de thèse, dont Abraham Plessner (de)[1].

En 1910, il a été président de la Deutsche Mathematiker-Vereinigung.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Friedrich Engel (Mathematiker) » (voir la liste des auteurs)

  1. a et b (en) Friedrich Engel sur le site du Mathematics Genealogy Project

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) John J. O’Connor et Edmund F. Robertson, « Friedrich Engel », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).