Friedrich Adolf von Kalckreuth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Friedrich Adolf von Kalckreuth
Image illustrative de l'article Friedrich Adolf von Kalckreuth

Naissance 22 février 1737
Sotterhausen
Décès 10 juin 1818 (à 81 ans)
Berlin
Origine Flag of the Kingdom of Prussia (1750-1801).svg Royaume de Prusse
Grade Feld-maréchal

Friedrich Adolf von Kalckreuth (*22 février 1737 à Sotterhausen - †10 juin 1818 à Berlin), était un feld-maréchal prussien.

Il entre au régiment des Gardes du Corps en 1752, et en 1758 il est nommé adjudant-major, aide de camp du prince Henri de Prusse, frère de Frédéric II de Prusse, avec qui il a sert dans toutes les batailles de la guerre de Sept Ans. Il s’illustre tout particulièrement à la bataille de Freiberg (le 29 septembre 1762), et Frédéric le Grand le promeut major.

Des différends avec le prince Henri de Prusse les séparent en 1766, et pendant plusieurs années Kalckreuth vit dans une semi retraite. La guerre de Succession de Bavière le rappel et il sert en tant que colonel, et à l'accession de Frédéric-Guillaume II de Prusse, il regagne les faveurs de la cour. Il se distingue comme major-général dans l'invasion de la Hollande en 1787, et en 1792 il est fait comte et lieutenant-général. Sous les ordres du duc de Brunswick il prend une part remarquable dans la bataille de Valmy en 1792, dans le siège de Mayence en 1793 et à la bataille de Kaiserslautern en 1794.

En 1806 pendant campagne de Prusse de Napoléon il connaît différentes fortunes à la bataille d'Auerstadt et dans la malheureuse retraite prussienne. En 1807 pendant le siège de Dantzig, il résiste pendant 78 jours contre les Français du maréchal Lefebvre, avec une compétence et une énergie bien plus grandes que celle dont il avait fait preuve l'année précédente. Il est promu feld-maréchal aussitôt après, et participe aux négociations du traité de Tilsit.

Il meurt en 1818, alors gouverneur de Berlin.

Sources[modifier | modifier le code]