Friedenskirche (Potsdam)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Friedenskirche
Église de la Paix
Image illustrative de l'article Friedenskirche (Potsdam)
Vue de la Friedenskirche dans le parc de Sans-Souci.
Présentation
Culte Luthéranisme
Type Église paroissiale
Rattachement Église évangélique Berlin - Brandebourg - Haute Lusace silésienne
Début de la construction 1845
Fin des travaux 1854
Architecte Ludwig Persius
Style dominant Style néoroman
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Brandebourg
Commune Potsdam
Coordonnées 52° 24′ 04″ N 13° 02′ 36″ E / 52.401, 13.043452° 24′ 04″ Nord 13° 02′ 36″ Est / 52.401, 13.0434  

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
FriedenskircheÉglise de la Paix

La Friedenskirche (ce qui signifie « église de la Paix ») est une église protestante luthérienne. Elle se trouve dans les jardins de Marly, à l'est du parc de Sans-Souci, situé à Potsdam, la capitale de Brandebourg, près de Berlin en Allemagne.

Historique[modifier | modifier le code]

L'église a été construite, sur le modèle de la basilique Saint-Clément de Rome, suivant la volonté du roi Frédéric-Guillaume IV. Ses plans ont été dessinés par Ludwig Persius et, après la mort en 1845 de ce dernier, les travaux ont été dirigés par Friedrich August Stüler, puis par Ferdinand von Arnim et Ludwig Ferdinand Hesse. L'église a été consacrée le 24 septembre 1848. Le campanile est une copie de celui de l'église romaine de Santa Maria in Cosmedin.

Une remarquable mosaïque orne le chœur de l'église. Elle date du XIIIe siècle et provient de l'église abandonnée de Saint-Cyprien sur l'île de Murano (Venise). La mosaïque fut achetée par le prince héritier Frédéric-Guillaume et acheminée à Potsdam par bateau.

La crypte de l'église abrite les tombeaux du roi Frédéric-Guillaume IV et de son épouse.

Mausolée de l'empereur Frédéric[modifier | modifier le code]

Au nord du bâtiment, l'architecte Julius Carl Raschdorff a construit un mausolée néobaroque à l'italienne, en 1889-1890, pour abriter la dépouille de l'empereur Frédéric III (1831-1888).

Vue de la Friedenskirche.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :