Friderica Derra de Moroda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Friderica Derra de Moroda est une danseuse, maîtresse de ballet, pédagogue et écrivain britannique, de père grec et de mère hongroise, née à Bratislava le 2 juin 1897 et morte à Salzbourg le 19 juin 1978.

Elle a étudié la danse à Munich avec Flora Jungmann, puis de manière intensive avec Enrico Cecchetti.

À partir de 1913, elle se produit à Londres dans des comédies musicales et des pantomimes, chorégraphiant pour plusieurs troupes. Elle est naturalisée Britannique en 1936 et s'établit à Salzbourg en 1945 où elle ouvre son école de danse.

Elle a possédé l'une des plus importantes collections privées de livres sur la danse (2700 livres), dont elle fit don à l'Institut de Musicologie de l'Université de Salzbourg.

Comme écrivain, elle a principalement publié sur la notation de la danse au XVIIIe siècle et sur la méthode Cecchetti.

En 1936, elle a redécouvert le manuscrit original de la Nuova e curiosa scuola de' balli theatrali de Gregorio Lambranzi (1716).

Elle a été décorée de l'Ordre de l'Empire britannique en 1974.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sybille Dahms et Lotte Roth-Wölfle, Derra de Moroda Dance Archives. The Dance Library, a Catalogue, Munich, Robert Wölfle, 1982 (ISBN 3-87913-197-X)